Comment faites-vous?

Comme vous le savez, il n’y a pas longtemps que je place de l’argent en bourse. Je passe donc beaucoup de temps Ă  lire le forum, Ă  regarder quelques youtubers orientĂ©s bourse et Ă  dĂ©vorer leurs suggestions puisque chacun d’entre eux prĂ©cise bien que ce ne sont pas des conseils :smiley:

Untel prĂ©sentera du Chevron parce que c’est solide, tel autre parlera LIberty parce que le potentiel est lĂ , un troisiĂšme jurera que les ETF c’est la vie, ce quatriĂšme parlera de Stellentis avec force analyse


A chaque fois dans ma tĂȘte, une petite voix me dit : « Ah, c’est pas mal » ou « P*tain, il me la faut » ou encore « Super, c’est lĂ  que je dois placer mes billes » ou encore « Bon sang mais c’est bien sĂ»r ».

Bref, vous l’aurez compris, si un vendeur en porte-Ă -porte sonne chez moi il risque de faire sa journĂ©e
 Et je ne vous parle mĂȘme (si) pas des « techniques » qui semblent prometteuses comme « dow of the dogs » etc


A chaque fois, les entreprises ressemblent Ă  des bonbons dans la vitrine du meilleur pĂątissier de la ville.

Du coup, comment faites-vous pour restreindre votre portefeuille, rĂ©sister aux sirĂšnes d’Alexandrie et ne pas vous retrouver avec 500 super boites diffĂ©rentes alignĂ©es comme pour un dĂ©filĂ© de Miss France sur le plateau des dividendes prometteurs ou du podium de la progression insensĂ©e ?

7 « J'aime »

Hello tout les bonbons ne sont pas bon a manger c’est pareille pour les sociĂ©tĂ©s a dividendes il faut les sĂ©lectionner avec soins!!! AchetĂ© uniquement des sociĂ©tĂ©s dont tu comprend le business et qui pour toi ne peuvent ni disparaitre ni couper leur dividendes mĂȘme si le risque 0, n’existe pas mais par exemple coca ou pepsi ou Johnson ans Johnson Sanofi qui sont leader dans leur domaines on peut de chance de disparaitre et les dividendes sont Ă©galement trĂšs sĂ©curisĂ© quand tu parle de stellantis jarrive pas a voir quel avantage compĂ©titif il on? AprĂšs concernant le nombre de lignes ça dĂ©pend des gens perso je pense que 10 a 12 lignes maxi avec entreprises solide suffisent !!! Mais d’autres personnes prĂ©fĂšre avoir 50 lignes je vois pas l’intĂ©rĂȘt mais bon ça reflĂšte que mon avis perso pour ma part je n’est que 7 lignes dans mon pea si jetait sur cto je me prendrais 11 lignes solide et basta les meilleur conseils reste les tiens au palsiir et joyeux NoĂ«l

1 « J'aime »

Tu me résumes super bien
Je pense comme toi lol

1 « J'aime »

Bonjour, dans ton cas tu commences juste par des ETF Ă  dividende.
Pour ne pas ĂȘtre sur de te tromper.
Et tu vois dans quelque mois, lors d’une grosse chute des marchĂ©s, si tu penses que c’est toujours la bonne action Ă  acheter.

ArrĂȘtez YouTube et focalisez-vous sur vos propres recherches :wink:

7 « J'aime »

Hello,

DĂ©jĂ , faire un tri dans ses sources pour Ă©viter de trop s’éparpiller.
Quand on suit 1 ou 2 personnes, c’est dĂ©jĂ  plus simple.

AprÚs, tu te fixes 4/5 critÚres de sélection (exemple : PER < 30).
Si tu te retrouves avec encore trop d’entreprises, tu rajoutes ou durci un critĂšre jusqu’à avoir le nombre souhaitĂ© :slight_smile:

3 « J'aime »

Attention tout de mĂȘme au PER faible, ça peut cacher un autre problĂšme bien plus grave. En effet comme l’ajoute Cyro il faut voir d’autres paramĂštres

CA croissant ou du moins qui ne fasse pas des montagnes russes
Free cash flow, marges net pareil

ratio de distribution du dividende modéré (genre 30-60%)

Et une dette pas trop Ă©levĂ©e, aprĂšs selon les sociĂ©tĂ©s la dette s’analyse diffĂ©remment

Pris seul, le PER ne veut absolument rien dire.

3 « J'aime »

exactement

N’y a t-il pas aussi un peu de FOMO ?

Le FOMO (“Fear Of Missing Out”) est un syndrome non initialement issu de la bourse/du trading, mais qui s’y applique Ă  merveille. C’est un syndrome d’anxiĂ©tĂ© qui dĂ©coule d’une « peur de rater quelque chose » littĂ©ralement.
La peur de rater l’affaire du siĂšcle ? Du coup tu t’éparpille une peu partout ?

2 « J'aime »

Je fais une liste des actionz dont j’ai entendu parlĂ© ou que j’ai pĂȘchĂ© sur moning. Ensuite j’analyse l’entreprise sur zone bourse et boursorama (quel secteur ? Dividende ? Croissance continue ? Qui sont les concurrents ?)
Si elle respecte mes critĂšres je prends quand le prix me semble bon.

1 « J'aime »

C’est probablement dĂ» Ă  mon manque d’expĂ©rience mais quand je regarde leur fiche moning je vois ceci:

  • Capi 52 Md => too big to fail
  • rendement > 5%. C’est plutĂŽt cool
  • dividende en croissance (normalement car c’est une prĂ©vision)
  • suretĂ© dividende >= 10 : c’est 50% de la note, c’est dĂ©jĂ  ça.
  • croissance > 13 : C’est 65% de probabilitĂ© de croissance, c’est plutĂŽt intĂ©ressant.
  • CA stable ou en croissance : en tout cas, ça baisse pas.
  • BPA en augmentation : pour moi, ça veut dire que c’est bien gĂ©rĂ©
  • Marge op a 12% et marge nette Ă  9% : c’est je crois assez comparĂ© aux 2% dont on parlait ailleurs cette semaine
  • retour sur capitaux en augmentation : ça, c’est bon je crois.
  • dette / capitaux en rĂ©gression, sauf aprĂšs investissement: l’entreprise investi donc se dĂ©veloppe et elle gĂšre a priori sa dette puisqu’elle diminue ensuite.

Ce que j’ai entendu :

  • Fusion de plusieurs groupes => Ă©conomie d’'Ă©chelle
  • Elle est une des sociĂ©tĂ©s Ă  croissance les plus rapides du monde (avec Tesla, Ford et GM)
  • Augmentation de 41% des ventes de vĂ©hicules Ă©lectriques
  • sous-Ă©valuĂ©e => progression attendue a court et moyen terme

Ma conclusion qui n’est peut-ĂȘtre pas bonne, c’est que l’entreprise devrais croĂźtre Ă  court terme tout en Ă©tant gĂ©nĂ©reuse en dividendes. Action a prendre pour un dĂ©lai variant entre 1 et 3 ans et a rĂ©Ă©valuer pour garder ou jeter en espĂ©rant faire une plus-value.

Vu que je dĂ©bute, mes analyses ne sont peut-ĂȘtre pas correctes. J’ai beaucoup de mal a prioriser les paramĂštres en fonction de leur importance.

1 « J'aime »

Dans l’industrie je pense qu’il y a des sociĂ©tĂ©s plus safe comme Vinci Schneider electric siemens stellantis bof bof j’adhĂšre pas mĂȘme si ça paraĂźt bien gĂ©rĂ© le secteur de l’automobile ne me rassure pas mais je peut le tromper et peut ĂȘtre a tu raison le temps le dira mais je prĂ©fĂšre mettre mes couilles chez Vinci ou Schneider electric qui sont leader dans leur domaines
 Je rentre pas dans les dĂ©tails je veut pas Ă©crire un livre
et bien sur ça reste un avis personnel

3 « J'aime »

:arrow_forward: Non, pas vraiment :sweat_smile:

:arrow_forward: Il y a quelques annĂ©es, Renault devait ĂȘtre vers les 4%.

:arrow_forward: C’est un secteur cyclique.

:arrow_forward: Ce n’est qu’un simple indicateur, totalement insuffisant pour prendre une dĂ©cision.

:arrow_forward: La note de croissance de Moning ne reflÚte en rien une « probabilité de croissance ».

:arrow_forward: Le CA c’est bien, mais si dans le mĂȘme temps la marge diminue ou FCF ne suit pas, c’est trĂšs limite. Je ne dit pas que c’est le cas ici, je parle de façon gĂ©nĂ©rale.

:arrow_forward: Ça peut aussi signifier que l’entreprise a rĂ©alisĂ© des PV sur la vente d’actifs qui pourraient, par la suite, venir Ă  manquer pour la bonne marche de l’activitĂ© (vente des « bijoux de famille »). Ce n’est donc pas un indicateur fort.

:arrow_forward: C’est positif, en effet. Encore faudra-t-il tenir cette marge au fil des ans.

:arrow_forward: Ils sont attendus à la baisse pour les années à venir. Je pense que la flambée 2021 de ces retours est surtout liée à la fusion PSA / FCA, qui a donné naissance à Stallantis.

:arrow_forward: Les entreprises automobiles ne sont pas des entreprises de croissance

:arrow_forward: FCA Ă©tait Ă  la ramasse totale en terme de vĂ©hicules Ă©lectriques. Heureusement pour le groupe que PSA avait mieux gĂ©rĂ© la chose. Sachant que cette fusion « d’égal Ă  Ă©gal » est en realitĂ© plutĂŽt FCA qui a absorbĂ© PSA, un peu comme ce fut le cas entre un l’italien Luxottica et le français Essilor, ça en dit long sur certaines stratĂ©gies de la famille Agnelli dans ce dossier.

:arrow_forward: Dans une Ă©conomie en berne, jonglant entre inflation et rĂ©cessions (donc stagflation) et avec les dĂ©cisions tordues votĂ©es Ă  Bruxelles (fin du thermique Ă  Ă©chĂ©ance plutĂŽt proche), sans oublier les pĂ©nuries de composants et la rĂ©organisation totale du rĂ©seau de distribution Ă  venir de l’ensemble des marques de Stallantis
 ça fait beaucoup de choses Ă  surveiller comme le lait sur le feu.

Je ne veux surtout pas vous dĂ©courager, d’autant qu’en elle-mĂȘme Stallantis n’est pas une « mauvaise » entreprise, mais je pense que vous avez un peu trop tendance Ă  ne vouloir voir que les points positifs. Certes, il y en a. Mais il y a aussi des points nĂ©gatifs.

Je dois aussi reconnaĂźtre, afin de « nuancer » les propos, que j’ai un biais
 Je n’aime pas le secteur automobile ! Mais quand mĂȘme
 :sweat_smile:

6 « J'aime »

Tu te trompe de boite c’est Stellantis et non Stallantis :smile:

Oui
 non

Aucune idĂ©e de si c’est moi qui ai foirĂ© quelque chose ou bien si c’est le correcteur qui l’a fait une petite blague :joy:

2 « J'aime »

Saloperie de correcteur de smartphone :angry:

1 « J'aime »

Je vous remercie en tous cas pour cette rĂ©ponse dĂ©taillĂ©e. Elle apporte un Ă©clairage que je ne vois pas et attire mon attention sur la pertinence de certains points dans les « rĂ©sumĂ©s » que l’on trouve. Je vais lire chaque point avec attention. Merci.

Il me semblait avoir lu qu’au-delĂ  de 500 millions une entreprise Ă©tait assez grosse pour Ă©viter la faillite. J’ai du, une fois de plus, comprendre un truc de travers :frowning:

Il me semblait avoir lu qu’au-delĂ  de 500 millions une entreprise Ă©tait assez grosse pour Ă©viter la faillite. J’ai du, une fois de plus, comprendre un truc de travers

Ça dĂ©pend aussi des secteurs


Aucune entreprise n’est « assez grosse » pour Ă©viter la faillite. Un bon gros scandale (ou une fraude massive) bien marinĂ©(e) et sorti(e) de derriĂšre les fagots pourrait tout Ă  fait couler une entreprise capitalisant des dizaines voir des centaines de milliards $.