Investissement Actions Domaine du Sport (Club Foot)

Bonjour,

J’ai acheté quelques actions de l’Olympique Lyonnais et compte investir dans d’autres clubs Européens.

La crise sanitaire a lourdement impacté les taux de remplissage des stades et je me dis qu’il y a certainement un point d’entrée intéressant qui ne se représentera pas de si tôt.

Est-ce que certains d’entre vous tentent également ce pari ?

J’ai passé en revue de nombreux portfolios de membres de la communauté Moning et je n’ai pas l’impression que c’est un investissement qui déchaîne les passions…

Bien Ă  vous

Je connais très bien le foot, et maintenant pas trop mal la Bourse, et si il y a bien une chose que je sais, c’est qu’il ne faut pas mélanger les 2 …
Je n’ai pas mémoire d’un seul club avec une action à la belle croissance et au dividende en progression…
Bien au contraire, je suis resté sur l’exemple de Dortmund qui avait complètement sombré financièrement quelques temps après sa finale de C1 en 96 et son entrée en Bourse, avec un plongeon total du cours, et qui a mis une décennie à revenir en haut de l’affiche…
Là avec l’OL le cours doit prendre un coup aujourd’hui avec la non qualif en c1 …
Même un club bien géré comme Lyon, avec le même président depuis des années, propriétaire des ses infrastructures, un centre de formation qui rapporte, … même avec ça le cours est vilain dans le temps …

1 « J'aime »

J’aurais bien investi dans la NBA, une vraie machine à cash, mais ce n’est pas coté et ne le sera jamais…
Pour les clubs de Foot, personnellement je suis perplexe, trop fluctuant par rapport aux résultats sportifs.

Merci pour vos retours.
Pour le moment je maintiens ma stratégie sur du moyen terme.
Je revendrai mes actions de clubs quand elles seront sur le podium.

1 « J'aime »

C’est ça, c’est que d’une année sur l’autre tu ne peux pas garantir les résultats ni les rentrées d’argent, même pour les plus grands clubs, et ça pour les investisseurs c’est pas possible …
Enfin si c’était mieux gérer aussi … quand je vois un club comme Montpellier, en famille depuis des décennies, sans transfert faramineux, je pense que les finances sont saines. Mais ce genre de club sont assez marginaux …

J’apprends quelque chose. Je ne savais pas que les clubs de foot étaient cotés :astonished:

2 « J'aime »

Pour certains seulement, ils ne sont pas beaucoup.
Tu as Lyon, United, la Juve, Dortmund, Arsenal, l’Ajax, la Lazio et la Roma, … il me semble que les clubs Turcs sont pas mal aussi, mais après il n’y a pas grand monde.
Et franchement la plupart chute très rapidement une fois rentrée en bourse …
Çà vaut surtout le coup avant une éventuelle grosse victoire en championnat, C1, …, ou alors si on a des infos sur un big transfert, style Cristiano Ronaldo quand son arrivée à la Juve a été confirmé, le cours a bondi le jours même, … mais après pour le reste … :roll_eyes:

1 « J'aime »

Aha tu en sais déjà assez pour éclairer ma lanterne. Je te remercie ! Mais du coup quel est l’intérêt pour un club de foot d’être côté ? Est-ce que c’est comme les entreprise classiques en bourse ou il y a un intérêt particulier ?

Je vois surtout la possibilité d’obtenir des fonds rapidement.
Et autant pour une marque mondiale comme United, qui même sans avoir de gros résultats, comme depuis la retraite de Ferguson, arrive à rentrer beaucoup d’argent avec notamment le merchandising en Asie et en Amérique, et donc le cours de Bourse s’en retrouve moins chahuté. Mais un club comme Dortmund par exemple, qui a frôlé la faillite en 2004 ou 2005, après une entrée en bourse à la fin des années 90, si les investissements ne produisent pas derrière des résultats immédiats, c’est le carnage, car il n’y a que le terrain, et les primes de victoires, qui rapporte vraiment du bif pour ce genre de club sans « renommée » (en terme de merchandising je parle) mondiale …

1 « J'aime »

Il y a un impact pour le club même sur un marché secondaire ?

Le cours oscille pas mal à court terme en fonction des infos/résultats du club.
Parfois un simple transfert ou changement d’entraîneur …
Pour du trading ca peut-ĂŞtre un bon plan si on connait du monde au sein du club.
Après ce sont surtout les fonds d’investissement qui font la pluie et le beau temps dans les clubs. Je ne sais pas de combien est la part réservé aux « particuliers ». Cela doit être faible, car je vois à United les supporters historiques ont préférés monter un autre club n’ayant pas leur mot à dire …

1 « J'aime »

La part réservée aux particuliers doit en effet être assez faible.
Trop dangereux pour un club de voir fluctuer sa capitalisation en fonction des aléas des actionnaires minoritaires qui changeront leurs positions principalement en fonction des résultats.
En France, à part Lyon qui a un business modèle excellent (propriétaire de son stade, l’un des seuls au niveau national), voulant copier et surfer sur la vague des clubs d’outre-manche qui s’y sont mis un peu plus tôt, il n’y a pas foule…
De plus l’action de l’OL $OLG, cotée aussi aux US $OQLGF, n’est clairement pas très sexy investissement parlant.
Le scandale Mediapro (droits TV), qui est la principale rentrée d’argent pour les clubs a bien douché les ambitions financières et plombé certains clubs proche de la faillite.
Les clubs étrangers qui sont plus renommés, ça se discute (merchandising, droits TV international…).

Pour ma part (je ne suis pas analyste financier), je ne m’y risque pas par prudence (même si j’aime le sport :basketball_man:)

Pour revenir sur l’OL, sur le graphique accessible sur Moning, la valeur de l’action du club a connu un plus bas à 1,13€ et un plus haut 3,85€…
Plus de 200% en moins de 5 ans. Certains clubs ont une très belle longévité.
Je vous rejoint parfaitement sur le fait que c’est très aléatoire en terme de retour sur investissement.
Perso j’ai un peu de mal avec les paris sportifs et je trouve mon compte dans ce type de placement. J’ai le sentiment de prendre beaucoup moins de risques.
La question qu’on peut se poser c’est quelle est la place qu’occuperont les clubs de foot sur les marchés boursiers dans 10 ans…
Aujourd’hui la France est déjà l’un des premiers pays exportateur de joueurs de foot.

Le plus haut a duré moins d’une semaine, le reste du temps l’action végète autour des 1-2 euros, après une introduction en bourse à 14 euros … et il n’y a même pas un dividende pour sauver les meubles …

Le Brésil et l’Argentine sont les 2 autres du podiums, et où en sont leurs championnats ? A la ramasse totalement, et c’est de pire en pire. Les joueurs partent de plus en plus en jeune, souvent sans matchs en première division, car c’est moins cher et les clubs Européens préfèrent miser sur 10 jeunes à quelques centaines de milliers d’euros, plutôt qu’un gros transfert à 20-30 millions. Dans le tas y en a bien un qui fini par faire quelques choses …
A Boca Juniors, le dernier gros transfert c’est Gago au Réal … il a pris sa retraite en début d’année …
Et la L1 elle en est où ? Quand on voit les fortunes reçu par la Premier League sur des joueurs moyens sur la dernière décennie (coucou Newcastle), on a l’impression qu’elle a progressé ? Non. Où est l’argent ? Je ne sais pas. Il faudrait demandé à tout ses fonds d’investissements, et président, qui rentrent et qui sortent des clubs aussi vite qu’un lapin en plein effort … Ha et tu as les agents, et leurs commissions aussi … eux je crois que c’est le cancer du foot …

Certains clubs on plus de 100 ans … et tu les mets quelques mois sans billetterie, et droit télé, qu’ils sont déjà par terre, à demander des aides de l’Etat comme un étudiant en FAC …
C’est limite si ils n’ont pas demandé l’ouverture de CROUS dans les centres d’entraînements pour pouvoir nourrir les joueurs …
Donc l’avenir des actions pour des petits porteurs comme nous, loin des décisions, je n’y crois pas du tout …
Les seuls actions que j’achèterai éventuellement dans le foot, c’est le jour où la FIFA, ou l’UEFA, se lancent …

3 « J'aime »