Je vous partage ma tristesse

C’est tout de suite moins passionnant du DCA d’ETF …

2 « J'aime »

Oui mais plein le dos de mes mauvais choix, ALD Rubis Atos Ubisoft Erytech Atari…

Essaye des actions que beaucoup ont déjà tu auras moins de chances de faire fausse route :slight_smile:

Voilà qu’il va nous déclencher un Bear Market global maintenant ^^

6 « J'aime »

Le MSCI world après cette annonce : :small_red_triangle_down:

ALD et Rubis c’est pas des penny stocks non plus (ou pas encore)
Encore -5 à l’ouverture pour ALD, quelle blague

1 « J'aime »

j’adore ton humour :crazy_face: :joy:

3 « J'aime »

Alors en effet, mais bon à titre perso, je ne les ai même pas effleuré du regard pour les mettre en portif tant il y a mieux à côté

Eeeeeh beh, j’étais à -800 il y a quelques semaines et maintenant -1600

Comment peut-on prendre autant de mauvaises décisions ? Il y a 3j j’ai hésité à sortir d’ALD quand j’étais flat, et BOUM -17% en trois séances

2 « J'aime »

C’est la bourse ! -10% ça fait un peu mal mais tu peux aller à -50% voir plus et la douleur sera intense ^^. Je te conseille de te détacher de ton portefeuille ou de partir sur un ETF qui sera normalement moins volatil que des titres vifs. Le stock picking, c’est très difficile. Il faut être humble et se dire que l’on n’est que des amateurs. Un poisson au milieu des requins. Bonne journée :wink:

3 « J'aime »

C’est quoi la durée de vie de tes lignes? j’ai l’impression que tu fais beaucoup d’aller retour.

1 « J'aime »

Investment idea : fermer le portif et partir en week-end loin de ces petites courbes qui bougent

3 « J'aime »

Oui je vais devoir arrêter le stop picking… Hormis Total Air Liquide LVMH voire Amundi. Je suis très humble vu mes casseroles depuis 3 ans avec un certain nombre causées directement par mon manque de réflexion, mais je comprends quand même pas que le sort s’acharne autant.

Dans les faits j’ai déjà une MV sur mon PEA, j’ai au total 18 950€ versés et 1 300€ retirés, donc 17 650€ pour une valo latente à 16K€. ça fait 3200€ de pertes, quasi 20%

D’ailleurs me vient une question, les retraits partiels viennent en déduction du plafond de versement de 150K€ ?

@almeric Atos Rubis et l’ETF EWLD depuis 2 ans ou plus, tout le reste a 1 an max. Mais je ne fais pas de « trading », je ne tente plus de coup non plus

Pas sûr que le « sort » ait quelque chose à voir. La majeure partie de ta perte latente est dû à Atos (60% de ta perte). Comme vous en avez discuter avec d’autres avant, si la conviction n’est plus là sur ce titre, pourquoi le conserver? Autant arracher le pansement, et alloué ce cash ailleurs où vous vous sentirez mieux.
Si par contre il y a « l’espoir » de voir cette ligne revenir à l’équilibre, alors pourquoi pester? Laissez le temps faire son oeuvre.

Perso, j’ai ouvert mon PEA quelques mois avant le crash covid, j’avais mis toutes mes liquidités, je n’avais donc pas de munition quand ça a plongé. Le tout, c’est d’être sûr de ses positions et ne pas trop regarder :wink:
Cette année, je suis entré sur Nexity au pire moment, j’ai un beau -40% qui me nargue à chaque fois que j’ouvre mon portif. Je pense que le titre peut s’en sortir (si coupe de dividende, si conjoncture qui s’améliore, …). Si je vois que ces conditions ne viendront jamais, alors je couperai. En attendant, je me rassure en regardant les +40% sur total, +70% sur lvmh, etc.

Si vous n’êtes pas là pour « jouer des coups » et que votre analyse est bien faite, il n’y a pas de raison de s’affoler pour des variations à la baisse sur quelques mois/années.

3 « J'aime »

(tutoyons-nous si tu veux bien)
Ah non non, Atos c’est mon erreur, y a pas de débat. Le coup du sort à la limite c’est la chute de 90% de la valo en 3 ans, mais j’y suis resté sans mettre de stop loss et ça c’est bel et bien ma faute. J’espère encore une remontée vers les 14 ou 15€ pour sortir, j’ai divisé mon PRU par 3. Je ne peste même pas sur cette ligne, quoique c’est la cible préférée des VADeurs et les magouilles du dirigeant sont à la limite de la légalité.

Là où je parle du sort qui s’acharne, c’est ALD qui perd 20% en trois jours, c’est LVMH qui mange chaud avec le repli chinois (même si ça me permet de renforcer cette ligne), c’est Rubis qui perd le double de la valeur du dividende juste après le détachement et qui ne se relève toujours pas, c’est les ETF qui restent désespérément flat.

Et c’est sans compter mon CTO avec des REIT qui ne font que baisser depuis un an avec le secteur qui se pète la gueule, moment où j’ai justement ouvert le compte.
Clairement je ne suis pas à la rue, ça reste des MV « acceptables », mais je suis lassé que ça n’aille jamais dans mon sens. Mes 3 bonnes décisions, c’est TTE, Air Liquide et Meta mais sur laquelle j’ai été trop prudent. Et en 2 ans d’investissement « actif », c’est pas lourd

Qui te dit qu’il n’y a que ces 3 là? Est-ce que tu penses que LVMH peut/va repartir de l’avant ? Est-ce que ALD est une boite solide ? Pareil pour Amundi, Rubis et sa transition, etc.
Pour les ETF, est-ce que tu penses qu’on va droit vers une décroissance comme peut le penser un Jancovici?
Si non, alors il n’y a pas de raison car les ETF sont structurellement faits pour monter (dans un marché en croissance).
Si oui, alors il faut trouver les produits ou actions qui profiteront de cette décroissance :person_shrugging:

Je me pose la question parfois
… Quels seraient les boîtes qui performeraient le mieux dans un contexte décroissant, ou de croissance alternative?

les jeux les clopes l’alcool ?

1 « J'aime »

Ou les boîtes de BTP/Énergie comme SPIE je pense, et Air Liquide (parce que c’est Air Liquide)… Les assurances aussi (Allianz…) et la bouffe (Mondelez, Nestlé and co).
La tech sur le volet informatique (Windows)

En revanche, je pense que la conso disc « mode », le tourisme et l’automobile (sous sa forme actuelle, du moins), morfleraient, tout comme le Oil & Gas (ou du moins, les majors pétrolières qui auraient raté le virage).

Pas un conseil en investissement, juste de la finance-fiction :slight_smile:

Il y a fort à parier qu’en cas de décroissance massive, toutes les boites prendront cher. Juste que les plus défensives prendront « moins cher » que les plus sensibles… Faut pas se leurrer, y’a pas beaucoup de boites qui peuvent se permettre de se voir amputées de leurs revenus extra-nationaux sans sourciller :slight_smile:

2 « J'aime »