Comment protéger son épargne

Bonjour à tous,

Je suis un peu inquiet avec tout ce qu’il se passe au niveau de nos politiciens au niveau de notre épargne

Plus le temps passe et plus j’entend parler de ponctionner notre épargne pour aider la France à payer sa dette.

Moi j’ai 30 000 de cash sur mes livrets A et LDD, pour la soif.
En parallèle, j’ai emprunté sur 20 ans pour ma résidence principale pour garder mon épargne.

Je serais très désappointé si l’état venait prendre mon épargne.

Questions :
Est ce possible qu’il fasse ca ?
Si oui, ca serait que sur les livrets ou il peut aussi se servir dans nos CTO et PEA :fearful:
Comment faire pour se protéger de ça ? Tout réinjecter dans mon credit immo, racheter plein d’actions ?

Regardez cette vidéo qui me fait peur

https://youtu.be/96uwrkLcwTc?si=owwWOVYgCwJoZd7Y

1 « J'aime »

Je saurais pas te répondre juridiquement, je peux juste donner mon avis : non.
Le livret A est une institution chez nous, le français moyen épargne énormément sans risque, alors même que l’inflation est supérieure.
Sauf erreur, de base les fonds sont déjà utilisés. En mettant tes sous sur un livret A ou un LDD, tu finances par exemple la construction de logements sociaux

Et c’est de l’orientation des fonds dont la Sandrine parlait

2 « J'aime »

Déjà, commençons par la fin…

La peur c’est un peu son fond de commerce. Tout comme, sauf erreur de ma part, le complotisme. Je dirai donc qu’il convient de rester méfiant, prudent et mesuré quant aux propos qui peuvent être tenus.

Ensuite…

Est-ce qu’il y a des précédents ? Oui
Où ? À Chypres
Quand ? En 2013

Partant de là, personnellement je considère que OUI, c’est possible. Cela ne signifiant évidemment pas que ça arrivera. Mais autant éliminer tout risque en anticipant un peu les choses…
Après, il est fort probable que si cela devait arriver, il y aurait, comme à Chypre, des montants minimums en dessous desquels la ponction n’aurait pas lieu.

Comment s’en protéger ?
Je dirais, d’une part, en étant diversifié dans ses actifs. Il n’est pas réellement possible de se passer d’argent (€). Donc conserver quelques milliers € en banque doit s’envisager.

Pour confisquer des actions, c’est déjà bien plus compliqué. Afin de tout de même éliminer un maximum de risques, un CTO détenu à l’étranger devrait faire l’affaire. Attention, cela n’empêchera cependant pas l’État de nationaliser une entreprise. Mais au regard des milliards € en jeu pour une telle opération sur des mastodontes français, il semble peu probable que des nationalisations puissent avoir lieu.

Détenir de l’or peut aussi être une solution. Soit conservé chez soit et bien caché, soit via des sociétés proposant des services de garde à l’étranger. En Suisse par exemple. Bon courage à l’État pour aller récupérer de l’or en Suisse.

Les principales cryptos (Bitcoin, Etherum) peuvent aussi faire partie des actifs à détenir, pour une petite part du capital évidemment. Tout y mettre serait particulièrement risqué.

Réinjecter dans le crédit immobilier ne semble pas très intéressant, sauf à vraiment un taux très élevé.

5 « J'aime »

Aie.
Mais tout est dit, tu sais qu’à partir de là, le contenu est biaisé.

Ouvrir un compte IBKR n’est plus l’affaire des « investisseurs experimentés » maintenant…
TradeRepublic fait l’affaire pour cette situation?

Je me demandais, vis à vis du PEA, ce qu’il serait possible, dans le pire des cas possibles pour nous, de faire?

Détenir en stablecoin éviterait la volatilité tout en bénéficiant de la force du $ face à l’€ :wink:

1 « J'aime »

Techniquement oui. Mais l’avantage D’IBKR c’est d’être hors Union Européenne :slightly_smiling_face:

Rien. Ou le vider. Mais je pense que les comptes et AV seront « ponctionné » bien avant le PEA.

Oui c’est clair ! J’étais juste resté sur le côté « investissement ».

IBKR n’est pas en Irlande ?

1 « J'aime »

C’est la filiale européenne. La maison mère est US.

Être actionnaire c’est comme être propriétaire d’une maison, ce n’est pas du liquide sur ton PEA c’est des parts d’entreprises, je ne vois pas comment l’Etat pourrait te forcer à vendre tes parts dans une entreprise… :wink:

2 « J'aime »

En enjoignant les brokers à liquider les positions ?

Pour les actions on veut détenir sur le long terme c’est peut-être intéressant de les mettre au nominatif ?

Non mais là on est clairement dans de la Science Fiction communiste… :joy:

J’ai peur :scream: :scream: :scream:

En enlevant de la constitution le droit a la propriété.

Comment dire ?
Y a du chemin a faire pour en arriver jusque là.
Apres il y a un moyen tres simple qui serait une taxation outranciere sur le patrimoine, là c’est plus probable, mais ayant connu 1981, a un moment tu fais vite demi tour en collant des rustine partout, sauf qu’il est deja bien souvent trop tard.

1 « J'aime »

Oui quand même je pense pas qu’on en soit à ce point…

Sur la question de comment protéger son épargne, je pense que la meilleure réponse c’est ‹ être diversifié ›.

Un petit panel des possibilités :

  • Avoir des liquidités en banque (Livret A / LDD).
  • Détenir des actions et/ou obligations, idéalement sur CTO + PEA de brokers différents. Bien penser à détenir des actions concernant différents secteurs, de sociétés réalisant leur CA sur des localisations variées etc… Certaines boîtes de part leur dimensionnement sont déjà diversifiées (LVMH, L’OREAL…). On peut penser aussi aux ETF.
  • Être propriétaire d’un bien immobilier physique, dans la pierre quoi (en tant que résident principal ou pour de la location).
  • Investir dans l’immobilier papier (SCPI, actions de type REIT, placement via des sites dédiés type première brique etc…)
  • Détenir des devises c’est également intéressant.
  • Pourquoi pas avoir de l’or (physique ou non).
  • Détenir des crypto, investir dans les stable coin et assimilé.
  • Détenir des objets de valeurs qui ne décotent pas (montres de luxe, bijoux et pierre semi-précieuses, voitures de collection, cartes etc…). Il faut connaître un minimum le milieu pour ne pas acheter n’importe quoi, mais c’est une sécurité intéressante. Il faut que ce soit le plus liquide possible idéalement (rapidement revendable, échangeable).
  • En période d’inflation et d’incertitudes, il peut être aussi intéressant d’investir plutôt que d’épargner. Par exemple, ne pas hésiter à faire des travaux chez soi, réaliser des aménagements, faire une extension de terrain, renouveler des appareils domestiques vieillissants (électro-ménager, outils de jardinage)…
  • D’autres notions plus philosophiques (investir en soi via des formations, faire des gosses, voyager…) peuvent aussi s’appliquer suivant les personnes.
  • Pour des éléments de protection plus concret, les coffre-forts, systèmes de sécurité etc… existent aussi mdr

En ne mettant pas ses oeufs dans le même panier, on peut envisager plus sereinement l’avenir.

5 « J'aime »

Je suis partisans du Full Actions personellement, mais chacun ses convictions :pray:t2:

2 « J'aime »

Pour la performance long terme, certainement et encore il n’y a aucun moyen d’en être sûr, les performances passés blablabla :grin:

Mais il y a aussi l’aspect psychologique à prendre en compte, en étant full investi en bourse, se prendre un krach à -50% ou plus, ça pourrait être compliqué pour la plupart des investisseurs…
Le fait d’être diversifié dilue la perte, et rajoute de facto de la stabilité
L’impact psychologique est bien moindre du coup, perso être à -50 % pendant plusieurs mois ou année même avec une forte conviction actuellement, je pense que dans la situation ça pourrait m’irriter :joy:

Oui là dessus on est d’accord… :joy:

1 « J'aime »