Fdj j'ai peur qu'elle ressemble Ă  EDF

Je détient des actions fdj, j’ai l’impression que c’est le moment de les vendre. Elles baisses texte en italiquedoucement mais sûrement

Si vous ne vous estimez plus à l’aise avec ce titre, vendez votre ligne.
Après, EDF et FDJ ce ne sont quand même pas les mêmes entreprises, ni les mêmes secteurs d’activité.

Oui d’accord avec toi,sauf que l’état est à moitié actionnaires de sais 2 actions

L’État est à 83% dans EDF et à environ 20% dans FDJ. Mais cette situation n’a rien de nouveau. Pourquoi vous pose-t-elle problème aujourd’hui alors que ce n’était, à priori, pas le cas précédemment ?

Elle baisse un peu tous les jours, et aucune annonce a était faite en sachant que le marché était haussier.

Certains analystes ont dégradés leurs avis sur FDJ depuis janvier… c’est juste ça…

Quand on est sûr de son investissement, c’est le genre d’avis, à court terme, qui n’a aucun intérêt pour nous, et qui au contraire, est une opportunité pour renforcer un peu. :wink:

J’aimerais bien qu’ils dégradent un peu Total aussi … ça va trop vite là ! :sweat_smile:

4 « J'aime »

D’accord avec toi pour total, pour fdj je prends du bénéfice pour avoir un peu de cash

Je crois que c’est le cas de pas mal de monde depuis quelques mois, maintenant que les actions gratuites ont été distribuées.

Pour un investissement long terme, il est inutile de regarder chaque jour / semaine les cours ; l’action peut baisser car un établissement de notation peut mettre une moins bonne note, ça peut monter car plus de gens veulent en acheter un jour j, etc… Attention à ne pas se mettre sous la pression parce qu’une action baisse (d’où l’importance de choisir la bonne dès le début, dans laquel tu crois)

5 « J'aime »

Bien d’accord avec toi. Le positionnement de la FDJ est juste excellent. Son chiffre d’affaires est prévisible puisqu’ils savent combien de « gains » ils créaient.
D’autant plus qu’avec leur app mobile, c’est la porte ouverte aux jeux d’argent de plus en plus accessibles.
Petit bonus : elle a versé des dividendes en 2019 et 2020. On en saura bientôt plus pour 2021.
Et pour avoir quelques infos chiffrées sur la croissance de la FDJ :

Perso je compte renforcer ma position bientĂ´t.

1 « J'aime »

Du coup j’ai vendu la moitié des actions fdj et j’ai pris un peu de total

Je vous donne mon avis, vu que je connais un peu la société :

Positif :

  • Monopole
  • Grosse croissance du marchĂ© des paris sportifs
  • Je sais que de gros projets porteurs arrive dans l’annĂ©e
  • DĂ©veloppement Ă  l’international (Canada, Portugal, Suisse etc…)
  • PrĂ©sence de l’Etat rĂ©duite
  • Hausse de la dĂ©matĂ©rialisation des pdjs

NĂ©gatif :

  • Remise en cause du monopole sur 25ans par une enquète de l’UE (Mais gros lobbying de la France pour que ca ne bouge pas)
  • L’ANJ rĂ©flĂ©chit Ă  plus de controle sur la publicitĂ© des paris sportifs ce qui pourrait ralentir la croissance du marche

En aucun cas, la FDJ n’est comparable à EDF : Les couts d’infrastructures sont faible, la concurrence en point de vente écarté pour le moment et les perspectives d’avenir plutot joli

Une fois l’enquète levé, elle devrait reprendre une belle marche en avant

2 « J'aime »

Merci à toi, si je lis entre les lignes, c’est certainement le moment de consolider. :grinning:
A Ă©tudier!

A mon avis on est en effet dans une situation ou on peut renforcer sa position. On arrive à un point ou l’action me semble sous valoriser

Dans une note consacrée au secteur européen des loisirs, le bureau d’études considère que le profil risque/rendement du titre est bien ‹ équilibré › aux niveaux actuels → Totalement d’accord, peut etre que le plateau des 50 euros a été atteint trop brutalement mais c’est une action qui a une tendance inverse à sa situation réelle qui est plutot bonne

L’intermédiaire ajoute que l’enquête ouverte par la Commission Européenne génère de l’incertitude et que l’activité en ligne, en croissance mais toujours en phase de développement, va contraindre le groupe à revoir ses relations avec les distributeurs → Comme je l’avais dit, l’enquète de l’UE on y verra plus clair dans le courant de l’année (Mais je reste confiant), et le développement en ligne est plutot intéressant

Morgan Stanley souligne par ailleurs que l’activité de paris sportifs n’a pas encore atteint sa taille critique et que des opérations de fusions-acquisitions (M&A) pourraient être nécessaires afin de la transformer ce métier en véritable moteur de croissance → Ca ce n’est pas impossible, acquisition d’un nouveau bookmaker ?

Pour le sport, il n’y a pas encore la possibilité de « trader » les paris en France, comme à l’étranger, qui est un vrai business à part entière.
Ils n’ont pas explorés non plus le fait de parier sur tout et n’importe quoi, comme en Angleterre, du genre le résultat d’un vote politique, le prénom du prochain bébé de telle star, la couleur du chapeau de la Reine à son prochain déplacement, … :sweat_smile:

Le laying et les paris fantasques n’arriveront jamais en France c’est une certitude. Le lay est un système qui ne serais pas compris par le consommateur et l’idée de l’ANJ et que le betting soit un « plaisir » pas un moyen de gagner de l’argent. Et tous les paris à base de négation il sont pas trop fan lol

Merci de vos réponses

Pour faire du pognon, tout est possible.

Les Anglais comprennent très bien, les Asiatiques aussi, et si on raisonne comme ça, on enlève les impôts aussi, parce que personne y comprend rien non plus … :sweat_smile:

Pour le moment ils ont pas besoin de ça avec le monopole de la FDJ, mais le jour où tout ça sera remis en cause, il faudra bien trouver des nouvelles sources de revenus, et le « trading » en est une qui fonctionne à coup sûr.

N’oublie pas que le régulateur anglais commence à revenir sur les beaux principes du jeu libre (Mise minimale dans les machines à sous, meilleure régulation de la pub etc…).

Oui clairement pouvoir parier sur le prochain président de la République serait sacrément porteur mais le législateur francais freinera des 2 pieds pendant encore un bon moment