Investir dans les Ă©nergies renouvelables?

Les énergies renouvelables se sont développées, ces vingt dernières années, à une vitesse folle. Elles se sont également imposées dans l’inconscient collectif comme étant l’un des principaux moyens à notre disposition afin de lutter contre le réchauffement climatique. En d’autres mots, les énergies renouvelables sont aujourd’hui totalement incontournables dans notre société, au point de devenir le socle de certains prismes idéologiques.

ESG, ISR : Voici des sigles qui sentent bon l’écologie et qui dictent de plus en plus les « bonnes façons Â» d’investir son argent, lesquelles permettant aisĂ©ment de se donner bonne conscience. Pourtant, ce ne sont, in fine, que des arguments marketing offrant de traverstir les choses avec une petite dose « de vert Â». Je suis d’ailleurs Ă  deux doigts de parler de greenwashing, et j’ai beaucoup de mal Ă  me dĂ©faire de l’idĂ©e qu’on se fout royalement de ma gueule (dĂ©solĂ© pour l’expression) lorsqu’on essaye de me vendre, le plus sĂ©rieusement du monde : de l’écologie.

Tout ceci Ă©tant posĂ© et ne laissant que peu de doutes au sujet de ma vision des choses quant aux matraquages idĂ©ologiques liĂ©s Ă  la chose « Ă©cologique Â», je peux enfin Ă©voquer ce qui me dĂ©range dans cette distorsion de la rĂ©alitĂ© :

:wastebasket: « Compensations de pollutions Â»
:herb: Emprise au sol (solaire, Ă©olien, hydro)
:hammer_and_pick: Utilisation de terres rares
:stopwatch: Intermittence de production
:clown_face: Besoin impératif de back-up à base d’énergies fossiles

Vous ne l’aurez sans doute pas compris à la lecture de l’ensemble des éléments précédents, mais je ne suis pas contre l’investissement dans les énergies renouvelables… Seulement, je considère qu’il ne faut pas y aller pour de mauvaises raisons.

En toute franchise, je considère le cĂ´tĂ© « Ă©cologie Â» comme l’une des pires raisons d’investir dans une entreprise ! N’oubliez jamais que si vous « investissez Â», c’est pour « gagner de l’argent Â». Aussi, si je devais dĂ©cider de me positionner sur une entreprise d’éoliennes ou de panneaux solaires, ce n’est pas « parce que c’est Ă©cologique Â», mais bien « car la sociĂ©tĂ© semble bien gĂ©rĂ©e et promise Ă  un bel avenir Â» ! Il faut toujours avoir en tĂŞte la base de l’investissement et ne surtout pas se laisser intimider par le fait que ce soit Ă  la mode et vendu comme quelque chose d’idylique.

Venons-en maintenant à la situation actuelle de ces secteurs que sont ceux du solaire et de l’éolien…

D’un côté, l’inflation et les taux d’intérêts entraînent de fortes baisses de la demande (solaire), et d’importants stocks chez les revendeurs. Par conséquent, les prix baissent et les producteurs d’équipements se trouvent en difficultés. C’est une situation conjoncturellement compliquée. En particulier pour tout ce qui s’adresse au client particulier.
D’un autre cĂ´tĂ© (Ă©olien), les difficultĂ©s sont encore bien plus graves puisqu’elles sont d’ordre technique. La course au gigantisme entre les principaux fabriquants mondiaux de « moulins Ă  vent Â» conduit en ce moment mĂŞme Ă  de grosses dĂ©faillances matĂ©rielles partout Ă  travers le monde. Le marchĂ© ne s’est pas gĂŞnĂ© pour faire copieusement chuter les valorisations des gĂ©ants du secteur.

Autant dire que bien que les Ă©nergies renouvelables soient Ă  la mode, elles ne sont plus très en odeur de saintetĂ© sur les marchĂ©s boursiers. Bien sĂ»r, cette situation ne devrait pas perdurer. On ne va pas arrĂŞter le solaire et l’éolien pour quelques « difficultĂ©s passagères Â».

Il est, néanmoins, très important de bien choisir les acteurs à intégrer en portefeuille, histoire de se prémunir autant que possible de tous ces aléas. Pour ce qui me concerne, mon choix s’est porté à l’heure actuelle, sur trois entreprises très différentes…

:oil_drum: TotalEnergies : Bien que très souvent décriée, la société possède un véritable plan de développement des énergies renouvelables, lequel est largement financé par ses activités historiques. Le groupe peut être impacté par les difficultés du secteur éolien, mais sa taille et son poids économique lui permettront sans nul doute de s’en sortir comme il se doit. Son positionnement amont / aval est un au tout énorme.

Mes deux autres positions en portefeuille sont des entreprises moins connues du grand public. Elles sont actives dans le secteur solaire… mais ne produisent pas de panneaux solaires. Par contres, elles fournissent des équipements de première importance.

:high_brightness: Enphase Energy : Produit des solutions avancées (micro-onduleurs simples / micro-onduleurs tout en un) pour systèmes solaires domestiques. Je suis entre bien trop sur le titre, entraînant une importante moins-value au moment de l’écriture de ces lignes. Je subis de plein fouet les difficultés conjoncturelle évoquées précédemment. Je reste néanmoins convaincu de la qualité du dossier et de son potentiel.

:earth_africa: Groupe OKwind : Produit des tracker solaires Ă  destination des particulier, des agriculteurs et de l’industrie. Cette micro-cap se dĂ©veloppe fort rapidement et connaĂ®t une croissance phĂ©nomĂ©nale. Ses solutions permettant une amĂ©lioration significative des rendements de production lui permettent de ne pas ressentir les effets conjoncturels de fabriquants / revendeurs des matĂ©riels « de base Â».

Bien sûr, l’évocation de mes positions personnelles dans les énergies renouvelables ne doit pas être vue comme un conseil à acheter les même entreprises. Non, cette évocation vise uniquement à préciser ma stratégie quant à mes choix d’investissements.

:heavy_check_mark: Si je me positionne sur un fabriquant / producteur (ToralEnergies), c’est uniquement via un leader mondial aux finances très soldes et dont les activitĂ© « Ă©nergies renouvelables Â» cĂ´toient d’autres activitĂ©s parfaitement Ă©tablie et gĂ©nĂ©ratrices de cash.

:heavy_check_mark: Si je me positionne sur des acteurs plus petits et plus spĂ©cialisĂ©s (Enphase et OKwind), c’est uniquement si ceux-ci proposent des produits indissociables des moyens de production eux-mĂŞmes. Je considère comme bien trop risquĂ© de m’exposer Ă  un pur player actif uniquement dans la production de '« moyens de production Â» (panneaux solaire / Ă©oliennes).

Pour conclure, je dirais que je croîs totalement dans le potentiel futur des énergies renouvelables. Notamment à partir du moment où des solutions de stockage efficaces et performantes seront disponibles sur le marché. Je considère la période actuelle comme étant intéressante pour se positionner. Ceci, bien évidemment, à l’issue d’un travail d’analyse que chacun doit mener ! Il convient néanmoins de rester prudent et de laisser le temps au temps. Le marché des énergies renouvelables est en crise, et bien que ce soit dans ce genre de situation que se font les meilleures affaires (et que les plus fragiles des acteurs disparaissent), rien ne permet d’affirmer aujourd’hui un potentiel retournement du marché à court terme.

7 « J'aime »

Perso je préfères l’ETF NRJ pour ça (sur zone d’accumulation en ce moment ?)

Post très intéressant et qui remet les pendules à l’heure :slight_smile:
À part ces 3 acteurs, as-tu des vues sur d’autres sociétés du secteur en ce moment ?

Non, pas pour le moment :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

Nextera ?

Siemens et GE

Vu les difficultés actuelles liées aux éoliennes, je ne m’y risquerait pas pour le moment.

Pourquoi pas.

Les gars je demandais à Clément hein :joy:

Puisque tout le monde y va de sa petite suggestion voici la mienne : la peu connue OX2 AB

petite action TRES peu connu du public moning qui est dans l’énergie renouvelable : TotalEnergies

Une utilitaire avec une dette nette négative ? Mais quelle est donc cette sorcellerie ?? :grin:

Bonjour a tous,

Je ne maitrise pas bien ce secteur de l’énergie et j’ai toujours eu un blocage lié effectivement au devenir, aux réductions des marges potentielles notamment des pétrolières etc

Mais c’est un secteur qui manque dans mon portefeuille.

En tout cas, je voulais votre avis sur 2 valeurs, une qui semble vraiment de qualité sur le plan fondamental, Canadienne, c’est Canadian Natural Resources.

On a une très forte croissance du dividende année après année, ce qui me gène, c’est que le payout ratio me semble légèrement éleve pour ce secteur…

La second c’est ES ( Eversource ), qui semble avoir un dividende bien croissant, sécure, et surtout qui semble décôtée.

Vos avis m’intéressent dans une optique de long terme…Ayant une préférence pour Eversource mais je ne sais pas ce qui a provoqué la chute du titre?

Salut les copains/copines,
Je relance ce sujet, notamment à destination de @yerhal et @mayeul : je suis comme vous intéressé par OX2 AB, surtout au niveau actuel de valo, mais le momentum semble assez mauvais. Pourtant j’ai beau chercher, je ne trouve aucune news récente qui pourrait induire cela.
Au contraire, je trouve le newsflow plutôt positif…
Ai-je manqué quelque chose ? :slight_smile:

1 « J'aime »

Hello,
Des fois il faut pas chercher…
Je n’ai rien vu de particulier non plus, et la boite me semble plutôt sous évaluée, donc si j’avais plus de cash j’en mettrais plus au fur et a mesure !

2 « J'aime »

tu n’es absolument pas obligé d’investir sur des entreprises que tu ne maitrises pas.
il vaut mieux louper un +50% que se prendre un -30% sans comprendre pourquoi.?

c’est une cyclique : si le dividende augmente c’est surement que les revenus augmentent grace au baril qui est sur des niveaux élevés.
Mais garde en tete que cette augmentation n’est pas perpétuelle, et que le dividende peut vite se retourner.