Les boites, c'est bien. Le boss, c'est mieux

Je rebondit juste sur un message qui est passé sur le post « bon plans ».

Comment évalue-t-on un boss ? Quelles infos chercher, quels critères collecter ?

Impossible de te repondre, c’est du pure ressenti.

Mais un boss qui a :
Une vision court et long terme
Qui parle et informe
Qui respecte sa feuille de route
Qui tout le temps (m’enerve benaccin) augmente ses perspective car trop prudent.
Qui sait dire merde meme juste parce que c’est pas le moment ( coucou poupou)
Sait ouvrir sa gueule quant il faut (coucou nanard)
Qui tiens ses equipes
Qui a des resultats
Qui vie pour sa boite et no pour sa place…
Etc

Tu le classe comment toi ?

2 « J'aime »

Bah, là, la réponse est aiguillée :smiley:
Difficile de mal classer un tel patron. Mais du coup, tu passes ton temps a le stalker ?

:stuck_out_tongue_winking_eye: mekekidi ?

source wiki :
Stalker (Сталкер) est un film soviétique réalisé par Andreï Tarkovski, sorti en 1979. Le scénario du film a été écrit par Arcadi et Boris Strougatski. C’est une libre adaptation de leur titre Stalker : Pique-nique au bord du chemin.

Le titre Stalker vient d’un terme anglais qui signifie « harceleur », « monomaniaque » ou « traqueur » (chasseur furtif et silencieux).

1 « J'aime »

1 « J'aime »

VoilĂ  ^^

Pour revenir au sujet :

C’est du pur ressenti,

Mais il va sans dire que la qualité du management est indispensable à la réussite d’une société.

Pour ma part je trouve que JM Chery (Stmicroelectronics) fait du bon boulot, comme Pouyanné (oui) ou Bernard Arnault.
Idem pour Benoît de Ruffray (Eiffage) ou Benoît Coquard (Legrand).

Un magagement sain, à la française, avec une vision plutôt LT et un goût du travail.

Dans un autre domaine, Pieter Van Der Does chez Adyen (très « Buffettien » dans son approche managériale)

2 « J'aime »

je reprends ta question, mais en elle meme, elle n’a pas de sens.
il faudrait pour cela noté un boss, ce que je ne doute pas que certains fassent, mais franchement ce ne peut etre que sur des critères subjectif et propre a la personne qui le ferait.

On ne peut pas trouver tout dans les chiffres, c’est pas la première fois que je le dis.
il y a toujours une part de subjectivité, d’optimisme, de refus, de… j’en sais rien en fait.
Peut etre n’a tu pas l’expérience, cette maudite expérience, réponse a tout les trucs inexplicable qui nous arrange bien, mais avec le recul et cette expérience, on arrive a ce faire un idée et un ressenti sur le fonctionnement d’une boite, et d’une équipe, et en l’occurrence d’un boss.
on parle de nanard, de benaccin, de fanfan et du fiston… mais quant on regarde les AG ou des prestations qu’il peuvent etre amené a faire ne serait ce que sur un plateau TV on fini par ce faire une idée.
Le mec a un grand role, mais l’équipe derriere aussi. la manière dont il va en parler, parler de sa boite, de son équipe, des gens qui la font… tout cela sera en totale contradiction avec un mec qui va tout le temps dire ‹ moi je… ›

comment on peut expliquer ca ?

je sais pas, je suis pas assez intelligent pour, mais ce que je vois c’est des mecs qui tiennent la route, qui emmène la boutique avec tout le monde derrière lui et inversement, qui ont des résultats, qui réussissent et surmonte les echecs, et des fois c’est meme dans la culture de la boite. a croire que de devenir DG chez air liquide par exemple te pousse a toujours devenir meilleur.
elle a eu combien de boss cette boite (AL) depuis 25 ans ? et pourtant ils sont tous dans une continuité, et avec a chaque fois une réussite superbe.
Dans le moule, mais avec en plus un truc qu’ils apportent, c’est dingue quant meme.

ce n’est que du ressenti, faut vivre avec ses boites la meme en tant qu’actionnaire, les suivre, les aimés, voir ce qu’elle sont capable de faire dans le meilleur comme dans le pire, et souvent dans le pire on voit le meilleur. (edit : regarde la covid, regarde qui dirige quel boite, regarde qui a retrousser les manches et c’est sorti les … )

franchement j’en sais rien, j’ai écrit comme les sentiments me venait mais je suis désolé je n’ai pas de réponse a t’apporter parce que je pense qu’il n’y a pas de réponse.

cordialement M.

1 « J'aime »

6 ou 7 PDG en 120 ans … un modèle :sunglasses:

2 « J'aime »

un peu plus je pense, ca ferait une moyenne de 20 ans par DG, c’est gigantesque, surtout pour les nouvelles générations VS ceux du début.

Ha non pardon c’est 6, avec un qui vient d’arriver… :rofl:

2 « J'aime »

ca ce réduit, comme je le pensais au fur à et mesure des générations.
mais Potier, aaaaah potier. celui lĂ  franchement il Ă©tait bon.

suis embèter j’avoue moins connaitre Jackow

3 « J'aime »

30 ans de maison, ce n’est pas un guignol venu juste pour chopper quelques actions, et un parachute doré. :+1: :wink:

2 « J'aime »

Des mandats de dictateur africain :joy::sob:

1 « J'aime »

Certains avec une carrière de président français ^^
image

1 « J'aime »

je ne sais pas si tu as accès à ce genre de données sur les rapports FR (il me semblait l’avoir pour Teleperf), mais aux us sur le 10K tu as normalement l’explication de la rémunération du CEO (salaire de base, primes, résultats annuels,etc…)