Portefeuille pour demarrer

Bonjour !

Je me suis lancé depuis quelque mois dans ce monde magnifique de la bourse, à petite, très petite échelle (100€ par mois, 300€ à partir de ce mois ci).

Ayant decouvert ce site il y a quelque jours, jai décidé de remanier un peu mon wallet, jaurais voulu avoir des avis sur celui ci, merci d’avance !

1 « J'aime »

Welcome sur moning et le club des petits investisseurs :wink:
Je constate un mixte Actions Françaises & US.
Je possede certaine en portefeuille.
C’est pour un CTO et ou PEA ?

Bonjour, merci de ta réponse,

Désolé je ne suis pas encore familier avec tous les termes, je suis de Belgique et j’utilise Bux Zero, c’est tout ce que je peux te dire :sweat_smile:

1 « J'aime »

C’est donc l’équivalent dun CTO (Compte Titre Ordinaire), le PEA (Plan Épargne Actions) étant une spécificité française :wink:

Si je peux me permettre une remarque quant à votre portefeuille, attention aux entreprises ayant un taux de rendement sur dividende très élevé. Il y a souvent un loup et ce n’est généralement pas tenable sur le long terme. Voir l’exemple très récent d’Eutelsat.

1 « J'aime »

Merci pour les informations !

Et pour la remarque egalement, il est vrai que le portefeuille comporte un certain risque… je vais voir si il ne serait pas judicieux de faire quelques modifications…

Encore merci !

2 « J'aime »

Etant débutant également, quelle fourchette de rendement vous parait acceptable sans risquer de voir le loup ?

Je me doute que cela dépend d’un secteur et d’une entreprise à l’autre, mais à quel taux faut-il déclencher la sonnette d’alarme ?

Disons que lorsqu’une entreprise verse un dividende qui commence à être supérieur à 5 ou 6% il faut redoubler de vigilance. Cela ne signifie pas que l’entreprise est « mauvaise » (cf. TotalEnergies ou Axa par exemple, que j’ai moi-même en portefeuille), mais prudence.

Et lorsqu’on s’approche des 10%, il convient d’être encore plus méfiant. Encore une fois, cela peut arriver à de belles sociétés. Je prendrais (encore) l’exemple de TotalEnergies au pire de la crise Covid. Le rendement sur dividende était alors au-delà des 10% (cours à 25€, dividende à 2,64€). Mais lorsque c’est « accidentel », cela ne dure pas bien longtemps.

2 « J'aime »

Si vous cherchez des actions à dividendes, cette vidéo peut vous aider.

1 « J'aime »

Cette vidéo est super intéressante. Elle vient de se glisser dans mes favoris.

J’ai quelques questions sur les dividendes. A priori, si j’achète une action le jour de l’'ex-dividendes, je suis éligible à celui-ci.

  • Jusqu’à quand dois-je absolument garder cette action pour toucher celui-ci ?
  • Pour les actions dont les dividendes sont payĂ©s Ă  diffĂ©rents moments de l’annĂ©e (mensuels, trimestriels, acompte, …) que se passe-t-il si je revend mes actions avant ces versements anticipĂ©s ?

Sur Bux 0?! C’est Victor ferry qui t’a parrainer?

  1. Vous devez conserver votre action jusqu’au jour du détachement (vous devez donc l’avoir à la clôture de la veille).

  2. Vous ne toucherez pas les paiements dont les détachements seront postérieurs à votre vente.

1 « J'aime »

Merci. Je m’en doutais un peu, mais comme ça c’est plus clair.
Du coup, une action a payement trimestriel ou mensuel n’est pas vraiment intéressante:

  • obligation de conserver l’action pour toucher les dividendes
  • perception fractionnĂ©e de ceux-ci, donc un rĂ©investissement plus lent que si on les touche en une fois.

Correct ?

:face_with_monocle: :astonished: :confused: :unamused:
Sur ce, tellement ça m’a fatigué de lire ça, je vais me coucher.
Je laisse quelqu’un d’autre t’expliquer ton erreur de jugement. Peut-être que quelqu’un en profitera pour te parler de la notion de DCA et de ses avantages (lissage, effet « boule de neige », etc…). :wink:

2 « J'aime »

Effectivement, le dividende est fractionné. On ne peut pas toucher 5% chaque mois ou chaque trimestre…

Par contre, récupérer des liquidités chaque mois ou chaque trimestre plutôt qu’une seule fois par an peut permettre de réinvestir celles-ci plus régulièrement, et donc de bénéficier un peu plus de l’effet boule de neige (les intérêts composés).

Neanmoins, cette variable (la fréquence de distribution) ne doit pas (selon moi) faire partie des critères de choix d’une entreprise. Sauf à être face à deux excellents dossiers et être dans l’obligation de n’en choisir qu’un seul sur les deux.

@olivier2b Rohhhh ben quand même… :sweat_smile:

5 « J'aime »

Si l’idée c’est de faire des aller retour à chaque versement, peu de chance que tu sortes dans le vert de l’opération.
Le montant du dividende est déduit du cours de l’action, le jour du détachement de celui-ci.
Donc si tu revends juste derriere, pas sûr que le cours ait déjà comblé cette « perte ». :wink:

5 « J'aime »

L’idée est effectivement de ce type, mais en attendant que l’action reprenne sa valeur d’avant versement afin de libérer du cash pour racheter d’autres actions. En quoi cette idée est-elle mauvaise ?

Le fait de « trader » des actions à dividendes prend, je pense, énormément de temps. On est plus vraiment sur une gestion passive. J’imagine que du point de vue des frais de courtage (que tu multiplies) et des impôts ce n’est pas non plus optimal. Et si le cours post-dividende met du temps à revenir, voir ne revient jamais, au cours où tu l’as acheté, la stratégie ne fonctionne plus, tu es en quelque sorte « bloqué » sur ta ligne.

1 « J'aime »

C’est ce que j’ai écrit.

L’impôt… LA variable que j’oublie d’intégrer.

Merci pour ce rappel et ces Ă©claircissements.

En fait l’impôt dépend des PV réalisées. Si vous réalisez 10 fois 10€ de PV, vous paierez au final la même chose que si vous réalisez une fois 100€ de PV.
Par contre, les frais de courtage, eux, vont s’additionner et venir grignoter vos gains. Sauf à faire de gros gains réguliers.

3 « J'aime »