Renforcer une action mais... augmenter son PRU?

Hello ! Me voici confronté à un dilemme :

J’ai quelques actions qui fonctionne plutôt bien. Cependant, dans un soucis de diversification (comme le conseil très bien @sebastien.koubar ) il est important de ne pas allouer un trop gros montant à une seule action par exemple et de bien répartir les sommes investies.

Il apparaît donc presque inévitable que ces actions qui marche bien devront tôt ou tard être renforcées; et ce au détriment d’un PRU qui sera revu à la hausse !

Finalement, je me retrouve avec des actions qui pèsent trop peu dans mon portefeuille (par rapport aux autres et à l’équilibre du p.f) de peur d’augmenter mon PRU et de diminuer d’éventuels gains latents futurs.

Selon vous, ne vaut-il pas mieux laisser ces actions faire leurs chemins ? Faut-il renforcer malgré l’augmentation du PRU ? Le PRU est-il finalement si important ? Faut-il attendre un éventuel pullback ?

Je partage en toute transparence ces actions

Qu’en pensez-vous ?

GIF by Harlem Globetrotters

« Best buy » je connais seulement de nom, et un peu le fond de commerce, car cela fait parti des top locataire de Realty income, donc m’exprimer sur l’action, je passe mon tour.

En revanche Lowe’s c’est ultra solide, à l’image de son concurrent HD, il sera très compliqué de baisser ton PRU sur ce genre de valeur, tant la croissance y est démesurée.
Même pendant le Covid, elle n’a mis que 3 mois à retrouver son cours du monde d’avant … :sweat_smile:

Si tu crois dans l’entreprise sur le long terme de toute façon, le PRU n’est pas réellement un sujet.
Hormis sur les cycliques, comme ta « National Fuel Gas » par exemple. Si tu regardes son historique de cours, tu vois que ça fait les montagnes russes généralement, probablement en fonction des prix du Gaz.
Et comme en ce moment on entend partout qu’il est haut, tu peux peut-être attendre un peu pour celle là. :wink:

1 « J'aime »

Best Buy, c’est une sorte de DARTY/BOULANGER chez nous !

@nate.drake je suis dans le même cas que toi, j’ai du mal à rechargé en forte plus-value…
Au faite ton pseudo c’est en rapport avec UNCHARTED ?

Oui voila, et c’est très populaire auprès des Ricains.
Mais en Bourse, je n’ai jamais cherché à en savoir plus l’action … :sweat_smile:

Problème purement psychologique ! Je vais être un peu direct, mais le PRU vous le mettez de côté et vous renforcez les entreprises que vous estimez être les meilleures.

Dit autrement, il est largement préférable de faire grossir le PRU d’une très belle entreprise plutôt que de faire baisser celui d’une dau** :wink:

9 « J'aime »

Oui effectivement. Pour la petite histoire je suis censé lui ressembler! Ce qui est totalement faux. Bon, je m’appelle Nathan, donc ça va 😮‍💨

stupid youtube GIF

2 « J'aime »

C’est clairement un dilemme psycho !

Mais j’y arrive pas pour l’instant.

Feeling Dumb Jim Carrey GIF

En même temps avec un RIO Tinto qui se prend un -20% pour ma part, je me dis que je préfère renforcer par ici :handshake:

Ça vient avec le temps :wink:
Aujourd’hui j’arrive à renforcer des lignes à +50%. Par contre celles à 100% c’est encore compliqué.

2 « J'aime »

Merci de me décomplexé d’un coup d’un seul. Je commençais à calculer les différents pru. S’occuper du pru c’est plutôt pour du cours termes non ?

Non, ce n’est pas nécessairement « que pour du court terme ».

Disons que dans une stratégie qui s’articulerait autour des plus-values, alors le PRU aurait forcément une grande importance, dans le sens où c’est lui qui définirait in fine le montant des gains. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il ne faudrait renforcer que ce qui baisse :wink:

Par contre, dans une stratégie dividendes, l’important c’est la capacité de l’entreprise à verser un dividende, à minima stable et dans l’idéal, croissant, au fil des ans. Le PRU a donc une importance bien moins grande. Seule la qualité de l’entreprise compte alors.

Bien sur, il est toujours mieux d’acheter une belle entreprise à 50 plutôt qu’à 100. Mais se focaliser uniquement sur le cours (et donc le PRU) entraîne un gros risque de renforcer « n’importe quoi » juste parce que ça semble moins cher.

Tout ceci n’empêche, malgré tout, pas de calculer le PRU de ses lignes (en général les courtiers donnent le PRU). Mais il ne faut surtout pas se focaliser dessus lorsque vous voulez faire un achat.

2 « J'aime »

Je cite Buffett qui résume tout :

« il vaut mieux acheter une excellente entreprise à un bon prix qu’une bonne entreprise à un excellent prix ».

Bref, la qualité de l’entreprise prime sur son prix lors d’une décision d’achat :wink:

8 « J'aime »

Quand le marché est volatil ça vaut le coup de bien suivre ses valeurs pour renforcer ses lignes long terme à l’occasion des trous d’air passagers. Par exemple j’ai pu picorer qq actions Air Liquide le 12 octobre à moins de 137 euros, et nous voici déjà remontés au dessus de 150 euros.
Récemment avec Intel il y a eu aussi un coup à jouer autour des 48$. On pourrait multiplier les exemples.
Par contre cette tactique nécessite d’avoir toujours un peu de cash disponible et de suivre ses valeurs tous les jours ou presque, d’où l’intérêt de ne pas en avoir trop… (sauf à ne faire plus que ça…)

Bien sûr. Il est toujours intéressant de pouvoir faire baisser son PRU sur de belles entreprises. Néanmoins, dans une stratégie dividendes, cela n’est pas le point principal.

Tout à fait…

Pour faire encore plus court :

=> Le marché ignore ton PRU et n’en a rien à foutre !

1 « J'aime »

Perso, j’aime bien avoir le PRU quand même. Parce que voir le rendement du dividende vs ton PRU au lieu de vs le cours de l’action, ça fait plaisir :yum: (rendement de mon dividende crédit agricole 412% :joy: :joy:)

1 « J'aime »

Bien sûr, ça pas de soucis. Mais ne pas se focaliser dessus (le PRU) lors d’un achat.

on est d’accord! :wink: