Casser le PEL pour investir davantage

Bonjour Ă  tous et a toutes.

Pour vous résumer ma situation, j’ai 22 ans et en prenant mon salaire ainsi qu’une aide mensuelle de mes grands-parents, je touche 1600€/mois.

J’investis avec une vison long terme, pour gagner mon indépendance financière le plus tôt possible et donc gagner en liberté.

Et avec comme état d’esprit, que je n’ai juste pas le droit de laisser l’argent que mes grands-parents ont gagné durant leur vie ainsi que mon salaire, se faire grignoter sur des livrets a la banque, mais me dois de les faire fructifier. Et que je me dois de saisir cette opportunité pour assurer les années à venir.

Pour détailler davantage, j’ai commencé à investir en bourse il y a quelques mois, avec un PEA chez Boursorama (qui a stagné fautes de procédure de transfert), et sur un Compte Titre chez Trade Republic ; les sommes que je vais citer sont arrondi.

J’ai donc 750€ d’investi sur le PEA, et 1200€ sur le CTO.

J’ai des virements programmés de 300€/mois sur chaque compte avec sur le CTO des plans d’investissement qui investisse directement 250€/mois.

Donc voilà, je touche 1600€ et investi environ 600€/mois.

Ma question est la suivante, j’ai sur mon PEL 14k€, et bon… pour ce qu’il rapporte, je me demandais.

Cela vaudrait-il le coût de le casser, mettre l’argent sur un LEP/Livret A, et passer de 300€/mois par plateforme, a 500€/mois par plateforme.

Globalement, en dehors des 14k€ du PEL, j’ai aussi 10k€ qui sont sur des livrets, ce changement ne brusquera donc pas mon train de vie, mais je pense que cela pourrait pas mal accélérer mes objectifs ?

En sachant que j’ai pour but d’investir aussi dans l’immobilier dès que j’aurai un CDI et que je trouverais une jolie opportunité, est-ce une bonne idée de casser ce PEL ?

En vous remerciant de m’avoir lu, je vous souhaite des investissements fructifiant et que votre argent fasse de beaux bébés bien dodus.

Salut,

Si tu as moyen d’ouvrir un LEP le taux est à 2.2% depuis début février. À ta place j’en ouvrirai un et je le rempli directement (7700€), le reste j’achète des actions avec les prix ayant chuté ces derniers jours faut en profiter (bon là ça remonte tout doucement :smiley: )

Hello,
Du coup j’ai déjà ouvert un LEP qui est a 7700€ depuis l’ouverture, c’est vraiment l’utilité des 14 000€ bloqué sur un PEL dont je commence a douter.

Pour commencer, pour ton âge, c’est très sage de penser à l’avenir !

Pour ton interrogation, si j’étais toi je ne casserai pas mon PEL (sauf si il plus de 10ans).
C’est un objet financière créer par l’état, donc garantie par l’état. Il te donne l’avantage d’être exonéré d’impôt sur les intérêts jusqu’à ses 12 ans.
Et tu as un prime d’État de 1525€ quand tu l’utilise comme apport pour ta résidence principale.
Bref, comme son nom l’indique, c’est une façon d’avoir une épargne sécu jusqu’à l’achat de ton premier bien immo.
Attention, si ton PEL a moins de 4 ans, il perte tout ses avantages et il est soumis à plus d’impôt.

Apres, je peux te comprends aussi, le pourcentage des intérêts est faible. Mais, il faut savoir diversifier son épargne entre sécu et à risque.
tu peux mettre le versement mensuel au minimum (45euros si rien Ă  changer) et verser le reste sur ton pea ou cto.

1 « J'aime »

La prime de l’État… mais aussi un taux de crédit totalement hors de propos avec ce qui se fait désormais. Dans l’état actuel des choses, le PEL n’a strictement aucun intérêt pour quiconque souhaiterait acheter sa résidence principale.

Franchement l’exonération d’imposition sur les intérêts ne représente rien de plus qu’une économie de quelques dizaines d’€ sur un taux d’intérêt largement sous l’inflation (pour les PEL ouverte ces dernières années).
Il vaut parfois mieux être fiscalisé et vraiment gagner de l’argent plutôt que de ne rien payer mais ne rien gagner non plus.

Ceci n’est pas un conseil sur le fait devoir fermer ou non son PEL. C’était juste une réaction à l’utilité réelle du PEL.

2 « J'aime »

Bonsoir à vous 2 et merci pour vous réponses du coup :grin:

Pour la fiscalité du PEL je m’y suis pas du tout intéressé donc c’est intéressant d’en entendre parler.
Il a été ouvert le 10/05/2019.

Ensuite pour l’immo, si j’achète un bien se sera pour le mettre en loc et en tiré des bénéfices, pas de résidence principale dans l’air avant un bon bout de temps.

Ce qui me dérange c’est surtout d’avoir 14k/26k de mon épargne soit plus de la moitié, s’il n’y avait pas autant style 3k ou 5k, je pourrais tout de même avoir un LEP au max et davantage d’investissement…

Hello,

A ta place, je garderais entre 6K & 10K€ en épargne de sécurité et j’investirais le reste via des allocations avec 60% Immo (histoire d’avoir un apport sans prendre dans l’épargne), 30% Bourse (attends le prochain rapport de la FED si tu veux démarrer rapidement) & 10% exotique (art, crypto, etc…).

1 « J'aime »

Les PEL ouverts depuis 2016 sont rémunérés 1%. Ceux ouverts depuis 2018 sont quoi qu’il arrive soumis à l’IR et aux PS. De plus, le taux d’emprunt propose est de 2,20%.

Le PEL n’a donc guère d’intérêt. D’autant plus si une épargne de sécurité existe à côté sur un LEP à 2,20% et non fiscalisé.

1 « J'aime »

cyrille.d

Cette option me plaît pas ma, âpres dans mon cas l’immobilier est bloqué pendant 1 ou 2 ans minimum tant que je suis en alternance, faute de possibilité de prêt.

Dans quel sens le rapport de la FED, permet de démarrer plus rapidement ?

Pour la Crypto je pense a m’y intéresser mais avec une faible parti de mon argent, j’ai du mal a en imaginer l’intérêt, dans le sens ou c’est des monnaie spécialisé, genre je vais pas aller avec ma baguette avec ?

Du coup le_Petit_Actionnaire, aucun intérêt d’avoir un PEL, c’est même négatif vu que les 1% d’intérêt sont inférieur a l’inflation, autant le clôturer, et placer l’argent sur un LEP a fond, et le reste investi ou sur livret A en attendant de l’être ?

Parce qu’il donnera des indications sur la politique moyen terme menée par la FED.

Au regard des caractéristiques de votre PEL et de la situation actuelle, vous perdez en effet de l’argent en le laissant dessus. En outre, ses « avantages » n’en sont plus réellement puisque « le marché » propose aujourd’hui beaucoup mieux. Après, personne ne peut garantir que d’ici quelques années la situation sera toujours la même…

De mon point de vue personnel et à l’heure actuelle, il y a donc bien mieux à faire, en effet, que de laisser son argent sur un PEL. Les options que vous évoquez sont donc des possibilités tout à fait envisageables.

N’étant pas vraiment spécialiste du domaine, je te donne simplement mon ressenti vis à vis l’immobilier.

L’immo en physique peut être chouette comme ça peut être un cauchemar.
Tu ne sais pas si tu achètes ton bien à un pic du marché, et tu ne sais pas comment seront tes locataires.
En cas de pépin, les conséquences peuvent être significatives, durables et surtout, bien plus faciles à porter quand on a déjà une bonne situation qu’en début de carrière.

Pour faire une bonne affaire dans l’immobilier physique, il faut soit que le prix du bien augmente, soit que tu le retapes en rajoutant de la valeur. Autrement le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Si je devais recommencer mon parcours d’investisseur, je ferais l’impasse sur l’immo physique, pour prendre des sociétés foncières et des SCPI à la place.

La SCPI est une bête un peu compliquée, avec ses avantages et inconvénients, à étudier avant de se lancer. Les sociétés foncières en revanche sont hyper accessibles. Si la plupart de ces sociétés sont effectivement axées sur des secteurs un peu turbulentes comme les commerces et les bureaux, on peut quand-même en trouver d’asez solides, qui servent un rendement équivalent à de l’immobilier physique, sans tracas, quasiment sans frais et en laissant ton argent disponible en cas de besoin. Le principal bémol étant la volatilité des titres cotés en bourse.

Bref, si je devais recommencer, je prendrais sans doute chaque mois un peu de Covivio (bureaux+logements (allemands)+hôtels) et/ou de Klépierre par exemple. (Ce dernier étant a priori plus risqué que le premier, l’avenir des centres commerciaux « premium » n’étant pas gravé dans la pierre).
VoilĂ  mon grain de sel Ă  toutes fins utiles

3 « J'aime »

le_Petit_Actionnaire

Bon et bien après toutes c’est informations, je pense qu’un rendez-vous chez le banquier s’impose pour clôturer ce petit PEL.

andrew.seaward

Pour l’immobilier effectivement cela comporte des risques, mais je pense qu’une bonne formation et surtout une vision des choses claire avec des objectifs précis permet de réduire ces risques.
Je verrais cela une fois en CDI, d’ici 1/2 ans j’ai le temps d’en apprendre davantage et de confirmer, ou non, mon intérêt pour l’immobilier.

Pour la parti âpres les SCPI, je n’ai pas bien compris ? Où va l’argent investi ? Ce sont des ETF / Actions en bourse ?

Et évidement, encore merci a tous et a toutes pour vos réponses

Une SCPI est une société qui achète puis gère un portefeuille biens immobiliers.
A ton tour, tu achètes des parts de cette société, devenant ainsi propriétaire d’un bout de centaines de biens.

Les avantages :

  • C’est gĂ©rĂ© par des pros, ce qui rĂ©duit les risques de faire un mauvais achat, de te faire berner par des locataires indĂ©licats etc.
  • De mĂŞme, en Ă©tant propriĂ©taire d’une part de centaines de biens, tu rĂ©duis encore ton exposition Ă  ces mĂŞmes risques
  • Contrairement aux sociĂ©tĂ©s foncières cotĂ©es, tu peux faire un crĂ©dit immo pour investir dans des SCPI

Inconvénients :

  • Contrairement aux foncières (= REITs en anglais, soit dit en passant) , les frais sont importants au moment de l’achat (comme pour l’immo physique). Ton investissement part donc avec un retard Ă  combler, et ne peut donc s’envisager que sur le long terme
  • Au moment de revendre tes parts, il faut trouver un acheteur. Selon la SCPI, ce « marchĂ© secondaire » est plus ou moins important. Il faut donc en tenir compte avant d’investir, et espĂ©rer qu’il n’y a pas de mĂ©ga-couac en cours de route.

Voilà un rapide topo par un non-spécialiste. Tu trouveras facilement de la doc en ligne, et il y a des gens plus calés ici pour affiner :slight_smile:

2 « J'aime »

Avec des taux un peu plus élevés que pour du physique, et toutes les banques n’acceptent pas, ou d’autres te collent les SCPI maisons pour accepter.

Cela se compte en mois généralement … :roll_eyes:

Et de la paperasse aussi pour souscrire … j’ai même essayé de passer par Louve, le nouveau truc dont tout le monde parle, 100% en ligne, et qui regroupe pas mal de SCPI, certaines avec des frais d’entrées en parties remboursés, … au bout de 20 minutes de questionnaires ça a commencé à me gaver … :roll_eyes:

Oh d’accord je vois, ça peut être intéressant, a réfléchir.
Après pour l’immo de manière partiel, j’ai aussi entendu parler de l’appli Brick, ça semble sérieux et intéressant, sans trop de contrainte ni de paperasse.

Vous en pensez quoi ?

Il y a une Ă©norme file sur Bricks sur ce forum.

C’est rémunérateur et pour l’instant l’économie est porteuse et le taux d’échec faible.

L’engouement est naturel, mais je n’en ferais pas personellement le socle de mon plan d’épargne-retraite : on n’a pour le moment pas beaucoup de recul sur les performances des investissements en cas de retournement du marché immo, et c’est pareil concernant la solidité de Bricks elle-même.

Cela dit, Bricks pourrait effectivement constituer une « brique » de ta stratégie.
Tu as aussi des promoteurs immo qui ont aussi une activité d’exploitant : Nexity et Réalités par exemple.

Sans parler de sociétés dont les actifs sont un peu corrélés au marché immo : genre l’hôtellerie, ou les (actuellement maudits) Orpea, Korian et compagnie

Bref, tout plein d’options ^^

Hello,

  1. Avoir de l’argent bloqué 2 ans pour avoir un apport Immo, c’est un investissement en soit.
  2. Les préconisations de la FED impactent grandement les cours de Bourse. Avec la tendance inflationniste, il faut rester prudent et attendre les prochaines préconisations pour deviner la tendance du marché.
  3. Si tu as du mal à comprendre la crypto, rien ne t’empêche d’aller sur d’autres actifs exotiques (art, sneakers, etc.)

Bonjour,
Je vous réponds en retard, j’étais bloqué pendant 9h car trop de réponses pour un jeune compte…

Pour Bricks, j’imagine qu’il doit y avoir des infos, faudrait que j’aille voir, j’en parlais car c’est venu dans la discussion
Je pense que si j’investis dedans, se serait style 50/100€ par mois pour diversifié sans alloué trop de fond.

Je note pour Nexity et Réalités, j’irai voir ce qu’il fond.

Orpea, Korian etc ce sont des maisons de retraites ? J’aurai pensé qu’il était intéressant de mettre quelques euros dedans, j’avais d’ailleurs prévu de le faire

Si je casse le PEL, ça ne m’empêcherait pas de faire d’apport pour un bien immobilier, juste je pourrais allouer plus de fond a la bourse en attendant.

Pour la FED je n’ai pas tout compris, elle va annoncer des choses et les actions vont suivre ? Quand sont les résultats ?

La crypto j’ai surtout du mal a le voir sur le long terme, du jour au lendemain tout peut s’arrêter et ayant une vision sur au moins 10 ans je ne suis pas sûr que ça me convienne.
Mais effectivement je peux regarder d’autre domaine pour diversifier