DCA: Le piège. Quel est votre avis?

Bonjour Ă  tous,

Le DCA est un vrai sujet pour une grande partie des investisseurs (dont moi).

J’ai trouvé cette vidéo ainsi que l’auteur très intéressant dont je vais suivre les prochaines vidéos avec attention.

Pour les plus expérimentés, quand pensez-vous?

(1) DCA : LE PIEGE ! - YouTube

Bonne journée à tous

Le but du DCA est justement de ne pas se prendre la tête avec du market timing. Donc forcément, celui qui recherchera les « meilleurs points d’entrées » pour acheter ne fera pas du DCA.

1 « J'aime »

:thinking: SISI ! :innocent:

Mais a la base tu as 100 % raison, c’était plus pour te contredire et dire que l’un ne va pas forcément sans l’autre.

Hello

Si, l’un va forcément sans l’autre car du coup ce n’est pas du DCA :wink:
comme le dit @le_Petit_Actionnaire celui qui dévie de l’investissement égal et régulier sur les memes actifs ne fait pas du DCA, il investit juste régulièrement la meme somme

ce que fait Sébastien dans son challenge dividendes n’est pas du DCA par exemple
il investit bien la meme chose à intervalle régulier (1000€ tous les mois) mais va par contre sélectionner les actifs sur lesquels il investit chaque mois pour différentes raisons (conjecture, mis en avant de tel ou tel critère, de tel ou tel indicateur, volonté pédagogique d’illustrer un concept etc …)

Du coup pour revenir au sujet ici, Thierry, qui est un investisseur « value » au sens strict, ne va investir que sur des valeurs qui lui semblent etre au « juste » prix et va donc sélectionner ces valeurs sur certains critères (Graham/Buffet style)
donc pour lui oui le DCA sur stock picking est une aberration car tu vas forcément « surpayer » certaines à un moment

Encore une fois, comme pour bcp de sujet il faut savoir nuancer par contre, aller plus loin, explorer d’autres pistes ou d’autres stratégies
un mec qui cherche la rente via dividende à horizon retraite dans 3-4 ans peut faire du dca sur les valeurs précises qui vont lui verser cette rente sans se soucier de la dimension value car son horizon est bien plus court

De même, un investisseur en ETFs indiciels a lui au contraire tout intérêt à investir en DCA, car l’indice étant fait pour monter, il est sur d’en sortir gagnant et optimisé sur le long ou tres long terme

etc …

PS : aucun jugement de valeur ici de ma part, je fais moi meme de l’investissement « à ma sauce » à la Sébastien suivant différents critères / conjectures ou parfois comme Thierry si je tombe sur de belles valeurs au bon prix (en essayent de comprendre avec mes petits moyens pourquoi d’un coup cette action est au « bon » prix)

8 « J'aime »

Intéressant vos retours :slight_smile:

J’espère pour lui que son horizon ne sera pas uniquement les 3-4 ans précédant sa retraite, mais également quelques décennies au-delà :slight_smile:

Cela reste donc important de ne pas investir que sur des entreprises séniles (Eutelsat, DNX…), aussi intéressantes que puissent paraître les rentes servies (étant donné qu’il est devenu inutile pour elles d’investir)

le mec qui a 60 ans aujourd’hui n’a pas des décennies devant lui mais bien 3-4 ans avant sa retraite - c’est de ces années là que je parle j’espere pour lui qu’il vivra encore pas mal d’années derriere, mais son horizon « investisseur afin de se constituer une rente » sera de cet ordre là
tous les investisseurs n’ont pas 20 ans :wink:

2 « J'aime »

En te lisant, j’ai l’impression que ton investisseur sexuagénaire fringant va liquider son portefeuille au moment de la retraite pour s’acheter une annuité.

OK d’accord. Mais ce n’est peut-être pas le cas de tous les futurs retraités.

En tout état de cause, ce n’est clairement pas ce que j’envisage de faire, perso. Je compte bien sur la pérennité des entreprises de mon portefeuille pour me verser un complément de retraite (idéalement croissant afin d’amortir l’impact de l’inflation).

2 « J'aime »

Aboslument pas on est d’accord :slight_smile:
Tu en as certains qui vont continuer a investir de la même façon car ils n’ont pas besoin/envie de taper dans leur investissements
d’autres qui vont taper dedans en mode règle des 4%
d’autres qui vont switcher de « constitution de ma rente » à « consommation de ma rente »
c’est de ces derniers uniquement que je parlais dans ce qui constitue un exemple uniquement

C’est justement un des buts de mon propos : comme pour beaucoup de choses il n’y a pas de « vérités » absolue sur la question « le DCA est bon ou mauvais ? »

PAR EXEMPLE :

  • le mec qui va passer de constitution de rente a consommation de rente peut faire du DCA c’est pas innĂ©ficient
  • le mec qui investit sur indice a interet a en faire
  • l’investisseur value trouve cela aberrant
  • Etc …
  • Etc …
1 « J'aime »

Nan.
Celui qui fait du dca peut avoir conscience des exces de marché et choisir de mettre en pause son investissement sur un titre sans pour autant mettre son investissement ailleurs.

Je trouve l’approche de l’outils dca tres categorique en vous lisant. Ca fait un peu ‹ X se fait pas chier et a pas besoin de reflechir il achete tout les mois pareil ›.

1 « J'aime »

Ben … non justement ce n’est plus du DCA dans ce cas

Oui c’est la définition du DCA …
meme somme, a meme frequence, sur memes actifs
et ce n’est pas MON approche ou MA définition du DCA

1 « J'aime »

Je trouve cela tres reducteur.
Et je ne peux croire qu’un dcaiste (oui je viens de l’inventer p’tet) ne fasse jamais d’arbitrage sur ses achats quant ils sont ‹ trop › cher.

Mais je ne m’etonne plus du coup de voir des video tres ‹ séparatiste ›.
Bref. Faites au mieux pour vous !

Sur le même sujet avec un petit bémol entre ETF et actions en direct…

Je rebondis sur les pensionnés et leur magot à la retraite et leur manière de le dépenser ^^
Je vais évidement parler de mon cas personnel car c’est la seule chose que je maitrise un peu.

La cloche, c’est dans 10 ans pour moi. Si je veux avoir le complément que j’espère à cette date (soit une rente nette de 2000€ en plus de ma pension légale), je dois placer mon capital à 7,22% brut minimum en réinvestissant tous les dividendes ou avoir des actions à croissance d’au moins 5,06% annuel.

Dans mon cas, le DCA strict ne semble pas convenir car mon objectif va être difficile à atteindre avec cette méthode. Pourtant, si j’avais commencé mes investissements il y a 30 ans, elle aurait été parfaite: pas de soucis de gestion, de temps de recherche. 2 ou 3 etfs bien choisis et vogue la carte bleue.

Je suis de plus en plus persuadé que l’utilité des différentes stratégies possibles dépend surtout du temps dont on dispose pour placer ses billes et qu’il ne faut pas hésiter à profiter des avantages d’une autre méthode momentanément plus performante que celle qu’on a choisie quand c’est possible. Après tout, l’occasion fait le larron ^^

Pour revenir à la manière dont les retraités utilisent leurs économies, ils ne peuvent utiliser le capital qu’en fonction de la valeur qu’il aura atteint:

  • Trop petit, il ne suffira pas Ă  complĂ©ter la pension de base et ils doivent le dĂ©penser petit Ă  petit, ce qui les appauvrira
  • A bonne valeur, les dividendes payeront resto , putes et coke (on peut rĂŞver)
  • Plus que suffisant, ils peuvent faire comme au point deux tout en le faisant encore grossir pour constituer un hĂ©ritage de plus en plus acceptable pour leur descendance.

Du coup, je pense que le DCA strict est intéressant si on a un horizon de placement à 20 ans. En deçà, il faut probablement envisager de profiter des crises, scandales et autres opportunités quand on en a l’occasion. Mais c’est un jeu plus risqué et il faut en être bien conscient.

2 « J'aime »

Je ne comprends pas ce qui te gene
Car c’est uniquement un problème de dénomination ici
C’est comme si quelqu’un disait : « je suis content j’ai loué mon appart, je vais pouvoir encaisser les dividendes.
Bah non… ce n’est pas des dividendes, ce sont des loyers
Ca reste deux rentrées d’argent régulières issues d’investissement certes mais ce n’est pas la même chose pour autant, et l’un n’est pas mieux que l’autre, c’est juste que dans le cas présent, ce seront des loyers

Ici, c’est pareil, il y a le DCA, et il y a j’investis a intervalle régulier mais en choisissant sur quoi j’investis suivant différents critères
Ce que tu fais n’est pas du DCA, et ce que je fais non plus n’est pas du DCA
C’est pas grave pour autant :wink:

3 « J'aime »

Oui c’est ce que je mets plus haut… et ce que dit également Thierry dans sa video
La méthode DCA n’est réellement efficiente que pour les ETFs indiciels, qui sont sur long terme ou tres long termes, « programmés » pour monter sur des périodes très longues

Salut,
Je fais un DCA perso sur un portefeuille à dividendes avec 25 actions. Je mets la même somme sur chaque actions via un investissement programmé (aucun frais le gros +). Je ne suis pas déçu j’ai fais 8% de plus value en 6 mois et j’ai surtout aucun stress et aucune gestion de mes émotions. Après acheter des actions sous évaluées c’est bien mais tu te poses trop de questions sur le moment de revendre. Si tu multiplies les transactions tu vas multiplier les frais des transactions et pas faire forcément les bons choix dans les zone achats / ventes.
Personnellement je ne suis pas un expert loin de là et j’ai une vision très long terme avec un portefeuille composé de la crème de la crème niveau action avec des critères très stricts.
J’espère t’avoir aidé.
Nicolas.

Perso je fais du DCA sans regarder les cours. Tous les mois je renforce les 10 actions qui ont le moins de part dans mon portefeuille. Mais parfois je me demande si je ne devrais pas plutôt privilégier les actions sur support et éviter celles sous résistance :thinking: à long terme je suis pas sûr que ça ait un réel impact. Et du coup mon approche serait moins passive que jusqu’à présent.

2 « J'aime »

Je suis dans cette optique là, comme tu le dis ça fait passer de passif à semi-passif.

Du coup ça rejoint un peu la stratégie DVA que Thierry évoque dans sa vidéo, même si ce n’est pas forcément optimisé avec les fondamentaux des sociétés

2 « J'aime »

Bonsoir @fredo.rs et @kader.al.djazairi, comme je suis toujours étudiant je n’ai pas de revenus fixes, je suis donc « contraint » à faire un DCA « amélioré ». CE qui consiste à ne pas cramer la caisse aveuglement 1 à deux fois par mois, et pousse à suivre les cours et l’actu de manière régulière pour déterminer si tel ou tel ligne mérite un nouvel investissement.
Dans mon cas, depuis les points bas de fin septembre je n’ai plus ré injecté des liquidités, j’attend une baisse.
Les puristes diront que ce n’est pas du DCA et que l’on essaye ici finalement de timer le marché, je dirai plutôt que dans tout les cas on investit une somme, au lieu de faire 100 chaque mois pendant 12 mois, on va faire 400 à chaque fois que nos lignes seront dans le rouge par exemple. Au final en achetant à bas prix on peut avec une même somme, avoir plus d’actions, ce que je trouve positif.

1 « J'aime »