Et si vous deviez choisir

Salut a tous !
J’avais adoré le sujets de choisir une entreprise par secteur, ce fut un exercice amusant mais aussi difficile. Et si on resserrait l’étau ? Si vous deviez faire tapis sur une seule entreprise ? Cela rajoute en plus de l’analyse, de bien choisir le secteur le plus porteur et inébranlable…
C’est a vous !!! :grin:

Très difficile comme question…
Pour moi c’est surtout le secteur qui va déterminer mon choix, je dirais genre un J&J, parce que la santé c’est un secteur qui ne mourra jamais…

2 « J'aime »

Oui j’ai pensé à J&J comme toi !
Mais de mon point de vue d’amateur je me dirais que dans le pharma ils peuvent être sujet au procès ( bien qu’il soit colossal…)

Vinci.
Les bâtisseurs ont toujours existés, prospérés, et en prime avec une bonne image généralement. :+1:

1 « J'aime »

Vinci aurait été mon choix, une belle diversité, solide, cocorico et bien vu nous avons toujours eu besoin de bâtir qu’importe le lieu et le besoin

1 « J'aime »

LVMH car il y aura toujours des riches qui voudront se démarquer

1 « J'aime »

Pour le coup je n’aurai pas misé sur de la conso discréditoire, les envies et les modes vont et viennent, mais une sacré araignée dans son domaine !

mmm … bonne image ?
Perso j’ai Vinci en portefeuille et je trouve l’action superbe.
Par contre belle image alors que dès que tu dis Vinci tu penses quand même au « racket organisé » sur les autoroutes non ?

Hello pour ma part ça sera total énergies​:heart::heart::heart::relaxed::relaxed::relaxed:

2 « J'aime »

Je pense que j’irais sur Total également :laughing:

1 « J'aime »

J’hésite entre Nestlé et BlackRock. Je dirais quand même Nestlé :wink:

1 « J'aime »

Vinci, Veolia, Saint-Gobain… Dur décision…

J’ai envie de dire Saint-Gobain. La politique de l’entreprise et sa ’ restructuration ’ me donne envie d’y croire fortement.

Tu peux nous en dire plus ? :innocent:

C’était au sens large des bâtisseurs, le pueblo a toujours aimé les belles cathédrales, les grands ponts, les tours toujours plus hautes, les grands châteaux du passé, les arènes/cirques/stades …

Quand au « racket » des autoroutes, c’est surtout un sujet en France j’ai l’impression, vu qu’on aime bien gueuler sur tout …
J’ai pas mal bourlingué en Europe de l’est et centrale, même avec une bonne bagnole, l’état des routes c’est vraiment horrible des que tu fais un peu de distance, t’as très peu d’air de repos, et pas avec les infrastructures que l’on a ici … le moindre accident ou bestiaux sur la route, t’as direct un type des autoroutes qui débarque gérer le truc …, …
Si c’était pour laisser ça à l’état qui laisse pourrir la chose comme l’hôpital ou l’école… :roll_eyes:
Et puis surtout en France, on a toujours le choix de prendre les nationales sinon …

Enfin, que représente les autoroutes françaises (vu la quantité gérée dans le monde entier), en plus des autres activités, dans les revenus de Vinci ?
Quand on dit Vinci si tu penses direct aux autoroutes Fr, c’est comme si en disant Disney, tu penses uniquement à Donald … :sweat_smile:

3 « J'aime »

ou sinon tu habites en Bretagne et tu es sur 4 voies gratis :smiley:

5 « J'aime »

Union Pacific !
Les chemins de fer, la plus grande douve qu’il soit ! (Ou presque)

2 « J'aime »

Secteur sur lequel j’aimerais me positionner, je vois qu’au Canada il y a de quoi faire également.
En quoi c’est une douve? stp, je ne connais pas du tout ce type de secteur

MErci :slight_smile:

1 « J'aime »

Construire un chemin de fer est :

très long et très compliqué : il faut traiter avec d’innombrables propriétaires de terrain, composer avec de nombreuses municipalités, accomplir 1001 démarches liées à l’environnement…

coûteux : le coût étant lié aux différentes sources de complexité, en plus des coûts inhérents de construction

Le tout pour un niveau de rentabilité limitée.

Bref, généralement le jeu n’en vaut pas la chandelle, et l’incombent vit sa vie tranquillement

3 « J'aime »

le marché des chemins de fer (railways) constitue une douve grace à l’investissement de base qui est immense (achats de wagons, constructions de rails, etc…) et le fait que toutes les voies les plus rapides/courtes ont déjà été créées, ce qui fait qu’un nouvel entrant est soit obligé de payer un concurrent pour emprunter ses voies (commissions = moins de rentabilité), soit obligé de créer de nouveaux chemins de fer, qui seront forcément moins efficients (virages, plus longs, etc) que ceux déjà existants.
Puis les chemins de fer existent déjà depuis 200 ans et n’ont jamais été remplacés.

Personnellement je ne pense pas que les compagnies de chemin de fer aient de nouveaux concurrents d’ici 20 ou 30 ans, tant les dépenses de R&D sont faibles et les innovations technologiques influencent peu le milieu (le jour où des drones ou un moyen aussi efficace seront capables de transporter des dizaines de milliers de tonnes…)

2 « J'aime »

Merci beaucoup