Avis et expérience Bricks co

Non rien pour le moment mais il y a une video le 22 Ă  mon avis on va ĂȘtre fixĂ©

Bonjour @mismet,

Je crois que vous n’avez pas compris les raisons qui m’ont poussĂ©es Ă  me retirer de Bricks.
Je ne crois pas avoir mentionnĂ© une quelconque intention de m’enrichir grĂące Ă  Bricks.
Pour ça, je prĂ©fĂšre miser sur mes compĂ©tences et moi-mĂȘme, plutĂŽt qu’une sociĂ©tĂ© tiers.

Comme mentionnĂ© prĂ©cĂ©demment, j’ai testĂ© la plateforme durant une annĂ©e.
Selon moi, il y a trop de zones d’ombre:

  • Les rendements estimatifs calculĂ©s sont floues et non sourcĂ©s.
  • Le pourcentage d’impayĂ©s est Ă©levĂ©.
  • DifficultĂ©s rencontrĂ©es lors de l’incription, l’ajout d’un RIB, la revente des biens, le retrait des fonds, etc.
  • LevĂ©e de fonds hasardeuse
  • Aucune communication sourcĂ©e sur l’état de santĂ© de l’entreprise (Ă  ma connaissance)

Autant de raisons qui m’ont fait douter de Bricks. Je ne souhaite pas prendre le risque de me rĂ©veiller un jour et de tomber sur « error 404 » en voulant me connecter Ă  leur plateforme :sweat_smile:

J’ai partagĂ© mon avis sur cette start-up nĂ©anmoins prometteuse, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut. Peut-ĂȘtre que je me trompe mais leur manque de transparence ne m’inspire guĂšre confiance.

6 « J'aime »

:+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1::+1:

Hello,

Je comprends tout Ă  fait ta dĂ©marche et je te remercie pour l’argumentation de tes rĂ©ponses.
C’est agrĂ©able Ă  lire et, qu’on soit d’accord ou non, cela permet d’avoir un retour de qualitĂ©.

J’ai Ă©galement pris le parti de ne pas investir sur Bricks car je n’investis pas dans un actif dans lequel je n’ai pas 100% confiance.
Dans la mĂȘme logique que toi, j’ai prĂ©fĂ©rĂ© attendre un peu de voir l’évolution des fonctionnalitĂ©s et les premiers retours investisseurs.
Quand je vois les divers dĂ©boires que la plateforme a accusĂ© (mĂȘme si on peut ĂȘtre complaisant car il y aura toujours des problĂšmes quand on lance une nouvelle entreprise), je n’ai pas confiance et n’investirais donc pas dessus. Il y a tellement d’opportunitĂ©s dans le trio Immo/Bourse/Crypto qu’on peut se permettre de ne pas investir sur les projets dans lesquels on a un doute.

Petit clin d’oeil Ă  TR, trĂšs content de t’avoir connu quand tout fonctionnait et trĂšs content d’ĂȘtre parti quand on est rentrĂ© dans un dĂ©lire pour les retraits fantĂŽmes avec menace de recouvrement.

3 « J'aime »

C’était aux alentours et non du coup

Salut,
Je partage ton avis et un point qui me fait peur et le nombre de vente sur la marketplace. Je pense que beaucoup de gens ont voulu spĂ©culer pour faire du benef rapidement et qu’il y a finalement assez peu d’investisseurs long terme.
Je reste investis pour le moment mais je ne suis pas tranquille. Mes actions Best Buy me parraissent beaucoup plus safe malgré 19% de baisse.
L’avenir nous dira qui avait raison! :smiley:

1 « J'aime »

Concernant sa plateforme et ses investissements, Bricks accentue allĂ©grement les bĂ©nĂ©fices et minore les risques voire les passe sous silence. L’affirmation sur les frais en page principale est mensongĂšre (« Aucun frais » en gras). Certaines de leurs pratiques sont douteuses (Inscription Ă  l’ORIAS en l’utilisant comme argument de confiance, puis une fois radiĂ©s dĂ©clarent qu’ils savaient ne pas y avoir le droit).

Dans ce contexte ce qui serait surprenant c’est de ne PAS voir de déçus.

Concernant les rendements, on se rend compte que forcĂ©ment les biens proposant des rendements trĂšs Ă©levĂ©s sont ceux oĂč les risques de vacance locative et d’impayĂ©s le sont aussi. Parler de « revenus reversĂ©s » alors que cette somme n’a jamais Ă©tĂ© « reversĂ©e » est inappropriĂ© et va lĂ  aussi gĂ©nĂ©rer de la dĂ©ception.

Merci à l’auteur de ce tableau : Bricks.xlsx - Google Tabellen

1 « J'aime »

@g4rf4z , ma rĂ©ponse Ă©tait plutĂŽt gĂ©nĂ©rale et par rapport Ă  d’autres messages, que ciblĂ©e sur vous pour le point « gagner rapidement ».

Comme vous indiquez avoir commencĂ© Ă  investir il y a 1 an (un peu comme moi :wink:), vous avez dĂ©butĂ© bien avant que la marketplace existe (mĂȘme si c’était dans les tuyaux), et avant de savoir si les ventes seraient faciles ou pas.

Donc aucun problĂšme sur « vos raisons » que je partage en grande partie, c’est juste que conclure au bout d’1 an me semblait un peu prĂ©maturĂ©. Mais, si vous n’avez plus aussi confiance qu’au dĂ©but, c’est une autre histoire et dans ce cas c’est totalement comprĂ©hensible.

D’ailleurs, je vous rejoins sur le fait de comparer Bricks avec ce qui se fait ailleurs et « d’arbitrer » suivant vos attentes. Et comme vous le dites, certains placements, comme la bourse, ont dĂ©jĂ  fait leur preuve. :+1:

Donc a chacun, suivant son profil, d’utiliser les diffĂ©rents placements qui existent pour faire fructifier son patrimoine :yum:. Et d’ailleurs, l’un n’empĂȘche pas l’autre, et il est mĂȘme conseillĂ© de diversifier que ce soit sur un domaine prĂ©cis et/ou sur diffĂ©rents domaines/supports


1 « J'aime »

Bonjour,

Je suis aussi restĂ© un an. J’ai testĂ© avec quelques milliers d’euros. Mon avis c’est que l’idĂ©e est juste gĂ©niale mais par contre sur l’exĂ©cution on est au mieux sur de l’amateurisme ou de la maladresse, au pire sur de la malhonnĂȘtetĂ©.

DĂ©solĂ© je vais Ă©numĂ©rer en vrac. Mais par exemple la levĂ©e de fond, pouvez vous me donner des chiffres concernant le bĂ©nĂ©f. de Bricks sur l’an dernier? Quel chiffre comptable connaissez vous sur Bricks d ailleurs? Alors certes on est pas des Jean-Michel comptables mais bon il faut donner un minimum d infos aux gens qui s’apprĂȘtent Ă  investir. Quand vous investissez sur une action je suppose que vous regardez ses chiffres avant? Bah la c’est pareil.

Et puis toutes ses "erreurs de com’ " :

  • un coup on t annonce qu’il y a pas de frais marketplace et finalement je te mets 3% une poignĂ©e de jours aprĂšs

  • un coup tu peux annuler tes biens jusqu’à signature du notaire puis du jour au lendemain sans rien dire il n’y plus que 15 jours pour annuler

  • Signature chez le notaire : pour ma part j’ai eu plusieurs signatures chez le notaire dĂ©calĂ©es de deux mois donc autant de temps sur lequel tu ne touche pas de loyers non plus

Concernant le fonctionnement gĂ©nĂ©ral, j’ai parfois eu des centaines d’euros qui avaient disparus de mon compte, des bricks achetĂ©es et dĂ©bitĂ©es de mon compte mais non ajoutĂ©es a mon total de Bricks
j’ai aussi vu pas mal de personnes avec des comptes bloquĂ©s pour des vĂ©rifications pendant plusieurs semaines.

Sur la rentabilitĂ© des loyers enfin, c’est incroyable le nombre d’impayĂ©s. J’imagine du coup le mec qui Ă  patientĂ© 2 mois de plus que prĂ©vu pour la signature chez le notaire et qui Ă  la fin se retrouve avec 25 ou 50% en moins de loyers reversĂ©s Ă  cause des impayĂ©s


Et en parallĂšle tu as un des responsables la bas qui te dit « dans 4 ou 5ans on va en bourse, avant ça on va aussi se lancer aux Etats Unis, etc » . C’est une vaste blague. Tu as juste envie de lui dire qu’il devrait dĂ©jĂ  rĂ©glĂ©es pas mal de problĂšmes qu’il traine dĂ©jĂ  depuis de nombreux mois.

Si je devais donner un conseil à un ami ca serait d’investir plutît
en SCPI ou alors d’attendre pour voir l’évolution de Bricks.

7 « J'aime »

Hello

Comme rĂ©sumĂ© plus haut dans un post, tout pareil, je partage le mĂȘme constat et les memes craintes/doutes 

Et argent réinvesti en SCPI également :wink:

Bonjour Ă  tous,

Des personnes sur le forum ont pu assister au live de Bricks qui a eu lieu hier soir ?
Vos ressentis sur ce qui s’est dit ?

Pour ma part je suis un peu mitigĂ© sur l’histoire des royalties et du changement en action, je trouve cela assez flou

Je viens de regarder le live organisé par Cédric, le PDG de Bricks. Voici le résumé des points les plus importants.

Sur la levée de fonds

  • Bricks s’est fait dĂ©noncĂ© par des concurrents sur son modĂšle de levĂ©e par royalties. Ce modĂšle est lĂ©gal mais considĂ©rĂ© comme de la concurrence dĂ©loyale car hors de la juridiction de l’AMF.

  • L’AMF a contactĂ© Bricks en leur demandant de rĂ©gulariser la situation. L’entreprise a choisi de s’y plier et de convertir le modĂšle vers un modĂšle traditionnel avec un investissement en action. Ce qui est une bonne nouvelle pour ceux qui avaient justement peur de ces royalties.

  • L’investissement se faisant en action, la liquiditĂ© n’est plus aussi facile que prĂ©vu initialement. Plus possible de vendre sur la marketplace comme prĂ©vu. L’investissement doit donc ĂȘtre fait avec une optique sur 5-7 ans.

  • A cause de ce changement de modĂšle, la collecte maximale d’investissement en action par an est de 8 millions €. Bricks ayant levĂ© 15 millions, ils vont devoir rembourser 7 millions aux investisseurs (46%) . Si vous avez investi 1000 €, Bricks va vous remboursr 460 €.

  • Les investisseurs dans la levĂ©e de fonds ont toujours la possibilitĂ© de changer d’avis et de se faire rembourser intĂ©gralement via leur compte.

  • Le nouveau contrat devrait arriver entre aujourd’hui et demain.

Sur les rentabilités des biens

  • La rentabilitĂ© affichĂ©e est Ă  l’instant T. Cette rentabilitĂ© peut bouger vers le bas (en cas de vacances locatives, impayĂ©s, rĂ©novation etc.) mais cette rentabilitĂ© peut Ă©galement bouger vers le haut (augmentation des loyers Ă  cause de l’inflation par exemple).

  • On ne peut pas juger l’équipe de Bricks sur sa capacitĂ© Ă  rendre les rentabilitĂ©s initialement annoncĂ©es sur les 3-6 derniers mois mais sur long terme.

  • Car lorsque Bricks rĂ©cupĂšre un immeuble, beaucoup d’élĂ©ments perturbants la rentabilitĂ© peuvent survenir au dĂ©but : certains locataires payent encore l’ancien propriĂ©taire, Bricks doit rĂ©cupĂ©rer de la CAF et la CAF a souvent besoin de 3 mois pour faire le changement de destinataire des paiements, certains locateurs en profitent pour faire les morts.

  • Bricks a donc besoin de quelques mois aprĂšs rĂ©ception de l’immeuble pour mettre de l’ordre auprĂšs des diffĂ©rents payeurs avec des rattrapages qui peuvent se faire sur les mois suivants.

  • Exemple de l’immeuble Jean Moulin. RentabilitĂ© des loyers prĂ©vus : 0,13 € par Brick alors que depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, seulement 0,03 € sont reversĂ©s par Brick.
    Propriété - Google Chrome

  • C’est Ă  cause de travaux que Bricks a dĂ©cidĂ© d’entreprendre lors de la sortie de deux locataires. Sur court terme, c’est frustrant mais sur long terme, c’est un investissement car avec des apparts remis Ă  neuf, potentiel de loyer plus Ă©levĂ© + plus grande revalorisation du bien lors du passage de l’expert.

  • Donc ce que vous ne rĂ©cupĂ©rez pas pendant les mois de travaux en revenu reversĂ©, il y a des chances que vous le rĂ©cupĂ©rez en plus value plus Ă©levĂ©e que prĂ©vue Ă  la revente.

  • Rappel que Bricks reste de l’immobilier.

Sur les récentes critiques

  • Concernant ceux qui calculent nos rentabilitĂ©s versus celles annoncĂ©es en utilisant des calculs de modĂšles qui sont faussĂ©s car en prenant des sources non complĂštes.

  • Ils prennent les chiffres du premier mois comme base alors que le premier mois n’est souvent pas optimal (pour les raisons Ă©voquĂ©es plus tĂŽt + que le bien n’est pas souvent rĂ©cupĂ©rĂ© le 1er du mois)

  • DeuxiĂšme raison : ceux qui nous ont critiquĂ© ne sont pas des investisseurs sur Bricks donc ne voit pas la rĂ©alitĂ© des revenus reçus mais seulement ceux visibles publiquement sur le site. Bricks affiche un arrondi des revenus par brick (exemple 0,13 €) alors que le revenu rĂ©el reversĂ© est 0,134 €) Les critiques ont donc complĂštement zappĂ© ce centiĂšme.

  • Bricks a donc dĂ©cidĂ© de faire un changement et affichera en toute transparence au centime prĂšs tous les revenus reversĂ© publiquement.

  • Cette affaire pousse Bricks Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  un modĂšle oĂč certains immeubles auront un revenu GARANTI. La rentabilitĂ© sera infĂ©rieur mais Bricks assumera le risque sur les potentiels impayĂ©s etc. Test potentiel Ă  venir.

Sur les frais

  • Rappel que Bricks se rĂ©munĂšre de deux façons : 10 % de commission sur le montant de l’opĂ©ration de financement et 1 % par an sur la valeur du bien immobilier.

  • Certains frais annexes peuvent se greffer mais non relatif Ă  la rĂ©munĂ©ration de Bricks (assurance, garanties etc.) Bricks a crĂ©Ă© cette nouvelle page avec plus de dĂ©tails : Quels sont les frais sur Bricks.co ?

  • Bricks va rajouter sur la fiche de tous les immeubles TOUS les dĂ©tails des frais.

Sur le modĂšle actuel de Bricks

  • Bricks reconnait que le modĂšle d’investissement dans les immeubles sous forme de royalties est de moins en moins pertinent Ă  cause du succĂšs de la plateforme avec la montĂ©e des inquiĂ©tudes de ne pas ĂȘtre couvert par l’AMF.

  • Le statut de royalties n’offre pas les mĂȘmes garanties de sĂ©curitĂ© pour un particulier que si Bricks avait un agreement AMF.

  • Il y a 1 mois, la sociĂ©tĂ© a dĂ©posĂ© une demande d’agreement pour le statut de « Plateforme de financement participatif europĂ©en » qui va leur permettre d’avoir une accrĂ©ditation unique pour se dĂ©velopper dans toute l’Europe.

  • Aucun impact significatif sur l’expĂ©rience des investisseurs (le contrat changera de nom et forme, il faudra remplir un test d’adĂ©quation au moment de l’inscription etc.).

Sur le financement bancaire

  • Cet agreement AMF aidera Bricks Ă  dĂ©bloquer des crĂ©dits bancaire car apporte de la confiance aux banquiers.

  • Rappel qu’une des raisons de la levĂ©e de fond Ă©tait pour convaincre les banques de proposer des crĂ©dits. Le temps que la levĂ©e de fond soit actĂ©e comptablement, le financement bancaire devrait revenir sur la plateforme entre octobre / novembre 2022.

Sur le dĂ©veloppement Ă  l’international

  • Objectif 2022 / 23 : ouvrir des filiales dans 5 Ă  10 pays.

  • Le Portugal va ĂȘtre un super marchĂ© : immobilier abordable avec des cadres paradisiaques.

  • Bricks veulent la Belgique, le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis avec une licence dans chacun de ces pays non-europĂ©en.

Sur la marketplace

  • La marketplace gĂ©nĂšre actuellement autour d’un million € de ventes par mois.

  • La marketplace est inondĂ© de biens proposĂ©s par des spĂ©culateurs qui veulent un gain rapide.

  • Bricks se rend compte que la façon dont sont prĂ©sentĂ©s les biens sur la marketplace ne sont plus adaptĂ©s pour l’offre et la demande.

  • Bricks va proposer un affichage par bien plutĂŽt que par lot pour remettre de la visibilitĂ©.

Sur les prochaines Ă©volutions

  • Plus de transparence sur les biens avec plus de dĂ©tails (frais, rentabilitĂ© etc.)

  • Une app mobile d’ici la fin de l’annĂ©e

9 « J'aime »

DĂ©jĂ  que je commençais Ă  rĂ©flĂ©chir d’y mettre quelques billes, maintenant que la marketplace nous donne parfois quelques « affaires ». Avec ces annonces, je vais vraiment surveiller le truc. :wink:

1 « J'aime »

Je trouve que CĂ©dric Ă  trĂšs bien expliquĂ© les points noirs que beaucoup ont relevĂ©, perso mĂȘme si les loyers sont en baisses ce n’est pas ce qui me fait ralentir mes investissements.

AprĂšs tout, si vous ĂȘtes propriĂ©taires physiques vous pouvez aussi vous retrouver avec des mauvais payeurs et avec quelques mois sans locataires comme pour Bricks.

Et au final ça peut couter bien plus cher. Avec Bricks pas besoin de s’occuper de tous ces problùmes.

Je reste sur mon avis de départ, Bricks me plait bien

3 « J'aime »

Pour limmo en physique tu a l’assurance loyer impayĂ© donc pas de pb de ce cĂŽtĂ© lĂ  de plus tu est rĂ©ellement propriĂ©taire de ce que tu achĂšte un gros plus

1 « J'aime »

Mouuuai 
 c’est un coĂ»t non nĂ©gligeable, et souvent il y a tout un tas de clause, et cas de figure, rĂ©dhibitoires, qui font que ce n’est pas si « tranquilou » que ça 


2 « J'aime »

En effet mais quand les conditions sont remplies ça reste une sécurité effectivement il y a un coup supplémentaires mais ça reste ta propriété et qui plus est physique

Oui je comprend qu’il doit exister des solutions plus ou moins intĂ©ressantes, je ne suis pas spĂ©cialiste Ă  ce niveau et j’ai surtout pas du tout les moyens de pouvoir acheter et louer un logement.

Je sais que lorsque ça passe par agence, on est normalement sĂ»r d’ĂȘtre payĂ©, enfin peut-ĂȘtre que c’est une option Ă  prendre aussi.

Mais pour des petits salaires comme moi, Bricks est intĂ©ressant. Alors oui je sais bien que les bricks ne m’appartiennent pas et que si du jour au lendemain tout va mal je risque d’y laisser de l’argent, comme quasiment tous les placements. C’est pour ça que je n’y place pas Ă©normĂ©ment (je suis un rigolo, j’approche seulement les 1000 euros)

EDIT : D’ailleurs Bricks propose un nouveau bien, un atelier Norauto. Bon perso ce n’est pas chez que je fais rĂ©viser mes bolides mais ça c’est autre chose :rofl: :rofl:

A la limite je préfÚre acheter du Nexity sur pea
Ou realty , fédéral realty qui seront à toi à ton nom un titre de propriété

Moi je suis dĂ©goĂ»tĂ© de pas pouvoir investir le montant que j’avais prĂ©vu dans la sociĂ©tĂ© mais bon c’est le jeu !