Interactive brokers, uniquement pour les initiés?

Bonjour,

Il n’y avait pas de Sujet sur ce brokers donc j’en profite

Apres un long process d’inscription ou ils m’ont demandé : toutes mes informations personnelles, de répondre a une enigme, faire un scanner rétinien et analyser mon arbre généalogique (les 3 derniers points sont faux :slight_smile: ).

J’ai enfin eu acces à un compte. (Les 3000 euros de dépot minumum n’existe plus). Le virement a pris de bonne 48h pour etre crédité sur mon compte. Et j’ai pu acheté des actions US assez facilement.
Enfin « facilement »… C’est clairement pas une interface « simple et intuitive » comme peut l’etre Revolut ou Trade republic.
Je dirais que c’est une interface de trading pour les traders.
Toutefois, une fois pris en main c’est assez complet, et il y a beaucoup d’information et de fonctionnalités utiles et surtout la réputation du broker n’est plus a faire.

C’est domage que la version « Free » : IBKR Lite n’est disponible que pour les résidents US.

Et vous utilisez vous Interactive brokers ? qu’en pensez vous ?

4 « J'aime »

Yes, merci @Reg ! Je l’attendais ce post sur InteractiveBrokers.

J’ai un compte chez eux ouvert il y a quelques années. Effectivement il s’agit de « The » broker institutionnel US par référence. C’est un courtier très réputé, qui gère d’énormes clients américains et qui est même utilisé en marque blanche par de nombreux « plus » petits brokers et même des banques. Donc niveau solidité et réputation… Par contre effectivement cela reste un broker institutionnel un peu « old-school », et certainement pouvant rebuter les débutants !

C’est un broker pour les gens soit initiés, soit ceux qui veulent vraiment investir sérieusement avec un broker institutionnel solide. Il est nécessaire de maîtriser l’Anglais pour l’utiliser.

Même si les niveaux d’entrée ont baissé, je recommande de commencer chez eux avec au moins quelques milliers d’euros.

Sinon que dire d’autre… à part que depuis quelques mois, ils font tout pour se mettre plus ou moins à niveau sur leur interface Web.

Je me souviens il y a quelques années c’était littéralement impossible de placer un ordre ou convertir des devises sans passer par leur programme natif lourd en Java. Maintenant cela s’est amélioré et les ordres peuvent être passés la plupart depuis le Web (ouf :smiley: ).

2 « J'aime »

Merci pour ce retour,
J’ai beaucoup ri en pensant au programme en Java.

Même l’application mobile est compliqué :frowning:

Voici une capture de l’interface principale de IBKR. Comme je l’ai dit précedemment, il faut reconnaître qu’ils se sont vraiment amélioré de ce côté là.

Par contre comme @Reg le dit, ne comptez pas sur l’appli mobile :slight_smile: .

2 « J'aime »

Je suis étonné de ne pas voir plus de post sur le leader du brokers. Ce n’est clairement pas pour les débutants et l’interface n’est pas le plus clair…
Mais cet outil est adapté pour les day trading mais pas pour les investisseurs passifs. Il y’a aussi des frais d’inactivité mensuel si vous ne faites pas de transaction.
L’anglais est aussi indispensable

@jeremy.gao : tu as raison ! C’est un gros institutionnel :slight_smile: . Et aussi : il permet de faire du trading avec marge.

perso j’ai eu qq mois d’adaptation avec ce broker, mais il est devenu mon préféré, plein d’info et d’instruments financiers, des alertes, des reports , des renvois vers des sites d’infos, et 1 dollar la transaction.

2 « J'aime »

Est ce que IB peut ĂŞtre un bon broker pour du trading sur le long terme pour des investisseurs qui font que 2 - 3 transactions par mois ?

1 « J'aime »

@zayn.mc : oui parfaitement. Comme indiqué IB est un broker institutionnel tres serieux et réputé mondialement, y compris utilisé par des gros gérants de fonds et meme des banques.
Par contre il est relativement complexe comparés aux « neo-courtiers », l’inscription prend du temps, il faut investir une certaine somme dessus (quelques milliers d’euros min.), il faut se débrouiller en Anglais un minimum, et aussi faire une croix sur l’appli mobile qui est austere (ordinateur et navigateur obligatoire).
Si tout cela est OK pour toi : grand oui pour IB.

2 « J'aime »

Merci beaucoup ! J’ai juste une petite question à propos des frais, j’ai vu les frais de commissions etc… mais je vois pas les frais de changement de devises, connais tu le pourcentage pris par ib ?

Je crois 2.5$ de frais fixes pour une conversion Forex.

IB c’est un compte multi-devises, donc tu convertis ton argent lorsque tu le souhaites et c’est toi qui doit le faire.

Lorsque tu achetes un produit dans une devise il te faut posséder la devise en question, sinon ca tape dans la marge car il ne te fais pas de conversion automatique a la volee comme d’autres brokers moins « pro ».

1 « J'aime »

Ok merci beaucoup ! J’ai pu aussi voir dans les frais que si on a moins de 25 ans, on paye moins de frais sur les frais d’activité mensuels

Je viens de recevoir un mail de IB : ils suppriment les frais pour inactivité de compte !

C’est génial.

2 « J'aime »

Justement je me disais bien que je ne voyais plus dans les « autres frais » les frais pour un compte de moins de 2 000 $ !

Update : c’est tous les frais de tenu de compte enfaites !!! ça devient extrêmenent intéressant !

2 « J'aime »

Je confirme c’est top !

1 « J'aime »

Avec IB vous ĂŞtes dans un autre monde que les brokers Francais.
Sinon je vous conseil d’utilisé leur plateforme de trading TWS pour les graph, passage d’ordre, Fondamento des titre etc…

1 « J'aime »

Le communiqué officiel d’ib :

1 « J'aime »

C’est clair que c’est un autre monde xD Ce qu’il me fait le plus marrer dans cette histoire c’est qu’il peut être limite moins chère que des brokers français pour acheter des actions françaises xD

1 « J'aime »

Trade Republic a fait pression sur InteractiveBrokers on dirait.
La concurrence a du bon.

Mais comment faire confiance à celui qui ne fait que s’aligner ?
Si Trade Republic n’avait pas mis la pression, ils eu probablement continué à facturer des frais d’inactivité…

Je préfère investir sur le challenger.

Ouais. Ca me rappelle les gens qui sont allés chez Free quand ils se sont lancés dans le mobile. Même si le service était pas top au début, c’était juste pour se venger des opérateurs historiques (SFR, Orange, B.) qui profitaient à fond.

1 « J'aime »