Portfolio dividendes et croissance long terme - le Petit Actionnaire

Mon objectif d’investissement est à très long terme. C’est pour cette raison que mon portefeuille se compose à la fois de valeurs de rendement et de valeurs de croissance versant un petit dividende.

:arrow_forward: Les valeurs de rendement me permettent de réinvestir des dividendes tout au long de l’année.

:arrow_forward: Les valeurs de croissance à petits dividendes me permettent, quant à elles, d’envisager la réalisation de plus-value conséquentes à horizon d’une trentaine d’années… Mais aussi à percevoir des dividendes croissants au fil des ans.

Mon Portefeuille d’actions : Portfolio le Petit Actionnaire - Dividendes et Croissance de Le Petit Actionnaire • Moning 🚀

Mes positions se répartissent au sein d’un CTO et d’un PEA (j’ai tout regroupé ici, puisque ce deux poches suivent la même stratégie). J’ai d’abord investi environ une année de mes revenus professionnels sur le CTO afin de profiter de sa souplesse de gestion. Je me suis, par la suite, tourné vers mon PEA pour ses avantages fiscaux à terme.

Bien qu’étant exposé uniquement à l’€ en tant que devise et, d’un point de vue géographique, (quasi) uniquement à des valeurs françaises, j’estime disposer d’une diversification suffisante.

:arrow_forward: Sectorielle : Les composantes de mon portefeuille d’actions représentent de nombreux secteurs d’activité.

:arrow_forward: Géographique : J’ai une grosse part de multinationales, lesquelles sont présentesdans de nombreux pays, pour ne pas dire dans le monde entier.

:arrow_forward: Devises : Étant présentes à l’international, la majorité des entreprises composant mon portefeuille sont donc intimement
liées à d’autres devises, en plus de l’€.

:arrow_forward: Risque de change : Cet investissement sur des valeurs « en € » me permet de mettre de côté tout risque de change lors d’opérations sur mon portefeuille.

À noter que je renforce chaque mois une à trois position(s) dès lors que je reçois ma paye. J’agis selon la méthode DCA, donc sans me préoccuper du niveau des marchés. Je suis 100% investi.
En cas de forte correction / krach, je compte sur un peu de levier afin de renforcer de belles entreprises à bon compte. Agir de la sorte présente des risques, mais je considère que, me concernant, ceux-ci sont bien maîtrisés. J’ai déjà mis en oeuvre cette « stratégie » de renforcement fin mars / début avril 2020… Je dois néanmoins rendre à César ce qui est à César : la chance a joué un grand rôle quant à cet excellent timing. Je veux dire par là que je n’avais aucune certitude que la baisse n’allait pas reprendre.

19 « J'aime »

Qu’il a bien grandit ce portefeuille ! :slight_smile:
Un des premiers qui a servit à ma formation pour comprendre la bourse, et les bienfaits de l’investissement long terme, donc j’avoue lui accorder un certain attachement. :wink:
Cela faisait un moment que je n’avais pas été le voir, félicitation ! Surtout d’avoir gardé toujours la même ligne de conduite depuis le temps.

Et sinon aucune valeur européenne en vue ? Pourtant avec l’euro comme monnaie, et l’éligibilité au PEA, cela resterait dans le thème . :wink:

1 « J'aime »

J’en ai pourtant une une valeur européenne : Wolters Kluwer !
J’avoue, ça ne fait que 1% du portefeuille. Mais si on y ajoute ma position ETF S&P500, alors les entreprises françaises ne représentent plus « que » 93% du total :sweat_smile:

Plus sérieusement, ce qui me bloque un peu avec les valeurs étrangères (y compris européennes), c’est le prélèvement à la source sur les dividendes. D’autant plus qu’à l’intérieur du PEA il n’est pas récupérable. Donc non, pas d’autre valeur européenne en vue pour le moment. Mais comme j’aime bien changer d’avis de temps en temps, il n’est pas à exclure que j’en intègre d’autres à moyen terme.

1 « J'aime »

Hahahaha il y en a une c’est vrai, je ne l’avais pas vu la pauvre…

Oui dans le PEA il n’y a pas le crédit d’impôt derrière c’est vrai.
Entre ça, pas de foncière, la CSG qui augmente toujours plus, et l’argent « bloqué » 5 ans minimum si on veut profiter un peu du truc, j’ai préféré ne pas m’embarrasser avec ça…

Après sur CTO, avec l’Allemagne on récupère pas énormément (26.5% de prélèvement et on récupère autour de 17% de mémoire), mais avec les Pays bas et la Belgique, il me semble qu’on fait balance à 0, comme avec les US. Après encore faut il trouver des valeurs qui nous plaisent chez nos amis du Benelux ! :smiley:

:arrow_forward: L’argent n’est en aucun cas bloqué ! C’est seulement que si un retrait est effectué avant les 5 ans, le PEA est clôturé et il n’y a pas d’avantage fiscal.
:arrow_forward: L’augmentation des prélèvements est tout aussi valable sur le CTO.
:arrow_forward: Il existe des ETF « immobilier » éligibles au PEA. Tel que celui-ci

Si on ajoute le fait que le PEA permet de bénéficier d’un effet « boule de neige » bien plus important que le CTO, alors… pourquoi ne pas en avoir un ? :wink:

1 « J'aime »

Oui je sais que ce n’est pas rĂ©ellement bloquĂ©, c’est bien pour ça que j’ai mis des «  Â».
Mais si on débloque on perd les avantages et on repart de 0 ensuite, donc c’est tout comme …

Oui, mais du coup on Ă©conomise « seulement Â» les 12% et quelques d’imposition, ce qui reprĂ©sente au fil du temps une part de plus en plus petite.

Oui je connais tous ces ETF, mais ne suis pas fan, car déjà je m’ennui avec ça, ensuite les pondérations me conviennent rarement, et puis dans le tas y a toujours des sociétés que ne souhaite pas avoir, du style ici Unibail.
Et puis ces histoire d’ETF synthétiques, ça aussi je n’aime pas du tout. Le genre de petit montage qui un jour pète façon 2008 … Bon pas aussi fort, car les plus gros gestionnaire comme Blackrock, SPDR et Vanguard, dont c’est vraiment le corps de métier, n’utilisent pas ça … cela concerne surtout les ETF français, pour le PEA justement.

Je n’aime pas toutes ces petites contraintes liées au PEA, je gère déjà celui de mon père, et franchement j’accroche pas. Et puis je n’aime pas m’éparpiller sur plusieurs comptes, là sur mon CTO je ne me prends pas la tête, les impôts sont déjà payés, si je veux telle ou telle société, je vais dessus quand je veux, peu importe le secteur ou le pays.
Bref, c’est vraiment par rapport à moi, je ne suis pas du tout un anti-PEA, au contraire. :wink:

2 « J'aime »

Hello,
Je n’ai pas grand chose à dire par rapport à ton portefeuille car il est bien équilibré; félicitations :slight_smile:
Tu as peut-être des positions un peu importante sur certaines entreprises dans le domaine de l’Industrie par rapport à l’enveloppe globale du portefeuille donc une plus grande exposition dessus mais c’est vraiment pour dire quelque chose :stuck_out_tongue:
Vivement la suite !

1 « J'aime »

Bonjour,

En effet, je suis pas mal exposé au secteur de l’industrie. D’une part parce que j’ai un peu renforcé Bouygues récemment pour son dividende (et afin de suivre les achats de la famille Bouygues). D’autre part, parce Thermador Groupe et Saint-Gobain affichent toutes deux des PV de l’ordre de 70%. Ce qui fait, mécaniquement, gagner du poids à ce secteur.

1 « J'aime »

Sympa de revoir ce portefeuille, ça faisait un moment que je ne voyais plus de news de ta pars sur le forum « I.H ».
Ce forum (pas inscrit) ainsi que ton portefeuille m’inspire beaucoup.

2 « J'aime »

Petit réinvestissement de dividendes, à la fois sur le PEA et e CTO :

. Renforcement de VĂ©toquinol (PEA)
Le secteur de la santé animale se porte bien, et Vétoquinol poursuit son développement. Le dividende est très faible, mais je suis positionné sur du très long terme.

. Renforcement de Rothschild & Co (CTO)
La banque d’affaires se porte plutôt bien. De plus, la levée des restrictions européennes en matière de dividendes devrait lui permettre de verser (au 4ème trimestre) un acompte sur dividende de 1,04€ par action.

3 « J'aime »

Après le renfort mensuel du jour (virement en cours), mon portefeuille franchi pour la première fois la barre des 40k€. C’est purement symbolique, mais ça fait plaisir tout de même. Prochains achats d’actions d’ici à la fin de semaine.

5 « J'aime »

Félicitations ! L’effet boule de neige au travail.
Bravo pour les PRU sur $SGO, $IPS et $MC

3 « J'aime »

C’est beau comme portefeuille, bravo !

2 « J'aime »

Rooo j’avoue cette PV sur Saint Gobain, c’est juste indécent ! :sweat_smile:

2 « J'aime »

Bof… Je ne suis même pas à 100% :sweat_smile:

1 « J'aime »

Je pense avoir défini les sociétés concernées par ces achats à venir :

  • renforcement d’une ligne « 100% croissance »
  • renforcement d’une ligne « vive le vieillissement de la population » (non, je n’ai pas de positions sur des pompes funèbres…)
  • ouverture d’une ligne sur une small cap financière française au dividende « pas inintĂ©ressant »
2 « J'aime »

Ca y est, on se met à faire du teasing sur le forum maintenant …
Donne des noms, les Français veulent savoir ! :stuck_out_tongue:

Petit teaser, j’ai explosé les résultats de mon portfeuille du mois de Juillet, la suite, très bientôt, peut-être, affaire à suivre …

2 « J'aime »

Je donnerais les noms dès que les ordres seront passés. Je ne voudrais pas avoir l’air bête en les donnant avant, au risque de changer de cible au dernier moment !

Le respect et la satisfaction des français sont mes priorités absolues ! :sweat_smile:

:arrow_right: la suite très prochainement bientôt, pas plus tard que dans pas trop longtemps


Bon aller, je suis bon prince :

  • Je n’ai qu’une seule ligne « vive le vieillissement de la population », donc assez facile Ă  deviner. Le nom de la sociĂ©tĂ© commence par un « O », et celui de son principal concurrent par un « K ».
  • La « 100% croissance » vient de faire un split (par 5) il y a trois semaines.
  • La financière… un peu de suspens quand mĂŞme
3 « J'aime »

Quelque chose me dit que ORP.PA • Moning 🚀 ou bien DSY.PA • Moning 🚀 sont les 2 premières :thinking: :face_with_monocle:

2 « J'aime »

Je savais que c’était trop facile :grinning: